Planète Cinéphile

Cette semaine

BACK 2 CLASSICS: "LE PÈRE NOËL EST UNE ORDURE" (1982)

BACK 2 CLASSICS: "LE PÈRE NOËL EST UNE ORDURE" (1982)

S'il n'est pas tout à fait académique, "Le Père Noël Est Une Ordure" est sans conteste devenu un classique de la comédie française. Il suffit pour s'en convaincre de consulter les audiences qu'il génère à chacune de ses multiples diffusions télévisées. Combien de répliques cultes tirées de ce film sont répétées à l'envi, combien de fois ses personnages sont cités par tout un chacun ? Pourtant, ce film, adapté d'une pièce à succès de la Troupe du Splendid, n'a pas toujours été adulé comme il l'est maintenant. Boycotté à sa sortie par la RATP à cause de son titre trop provocateur, fut descendu en flammes par certains critiques, avant que le public n'en fasse un objet de culte.

 

Jean-Marie Poiré, chargé par Yves Rousset-Ruard (déjà producteur des "Bronzés") de réaliser le film, avait beau ne pas apprécier la pièce de théâtre, il réussit à donner corps au film qui devint l'un de ses plus beaux succès. Assisté à l'écriture du scénario par les membres du Splendid (Josiane Balasko, Martin Lamotte, Thierry Lhermitte, Marie-Anne Chazel, Gérard Jugnot, Christian Clavier, Bruno Moynot), il livra une farce féroce qui n'a rien à envier aux comédies noires italiennes des années 1960. Concentrant sur la nuit de Noël les pires mésaventures de protagonistes laissés pour compte ou totalement irresponsables, le film réserve quelques moments de rire qui firent sensation lors de la sortie en salles.

 

Bourré de clins d’œil, "Le Père Noël Est Une Ordure" est maintenant l'objet de références de la part des cinéphiles comme du grand public, et s'est payé le luxe d'un remake outre-Atlantique, "Mixed Nuts", réalisé par Nora Ephron (la réalisatrice, entre autres, de "Nuits Blanches À Seattle"), sorti en 1994. Ce remake ne marqua guère les esprits.

 

Madame Musquin, Pierre Mortez, Thérèse de Monsou, Monsieur Preskovitch et les autres font désormais partie du patrimoine cinématographique français et les amateurs de comédie en ont fait des personnages incontournables du rire. Certes, le registre où ils exercent est loin d'être tendre et doux, tant ils sont caricaturaux, affreux, sales et méchants, mais les retrouver à l'époque du sapin et des cadeaux est un plaisir (coupable, pour certains) sans cesse renouvelé. Amateurs d'irrévérence et de situations incongrues, je vous souhaite un Joyeux Noël !

 

Remerciements à Laurent avec "Deuxième Séance" (http://deuxiemeseance.blogspot.fr)

 

Partager cet article