Planète Cinéphile

Cette semaine

"INTO THE WOODS", DÉCOUVREZ "NO ONE IS ALONE" !

"INTO THE WOODS", DÉCOUVREZ "NO ONE IS ALONE" !

Découvrez la featurette de la chanson: "No One Is Alone"commentée par Anna Kendrick (Cendrillon) et Rob Marshall, le réalisateur du film !

Lorsqu’ils ont écrit "Into The Woods", Stephen Sondheim et James Lapine voulaient créer une comédie musicale originale et épique dont l’action se déroulerait dans un monde fantastique. Les deux hommes, qui avaient déjà collaboré sur la comédie musicale lauréate du Prix Pulitzer "Sunday in the Park with George", ont alors mêlé plusieurs contes de fées traditionnels à une histoire originale, celle du Boulanger et de sa femme. Leur création est un conte magnifique et émouvant dont les thèmes contemporains sont traités à travers les personnages classiques de Cendrillon, Jack et le Haricot magique, Raiponce et le Petit Chaperon Rouge, et qui explore ce qui se passe après la célèbre formule "Et ils vécurent heureux à tout jamais". Issus de la tradition orale, les contes de fées sont apparus il y a plusieurs siècles, et se sont transmis depuis de génération en génération. Sous couvert de simple divertissement, ils permettent d’éduquer les enfants, notamment sur le plan émotionnel, en présentant des métaphores sur la vie. Le psychologue Bruno Bettelheim a d’ailleurs évoqué leur profonde nature symbolique dans son livre "Psychanalyse des contes de fées", dans lequel il défend la thèse selon laquelle les contes merveilleux aident les enfants à découvrir le sens profond de la vie tout en les divertissant.

 

Meryl Streep partage cette opinion: "Les contes de fées sont peu à peu devenus des contes moraux. Leur but est de faire peur aux enfants afin qu’ils se tiennent à distance des dangers de la vie, et d’encourager les jeunes filles à épouser des hommes riches ! Tout le monde rêve d’épouser un prince et de vivre heureux à tout jamais. Mais ça ne marche pas toujours comme ça."

 

Et c’est précisément cette confrontation entre contes de fées et réalité, voulue par Stephen Sondheim et James Lapine, qui a séduit les jeunes acteurs du film.

 

Anna Kendrick explique: "La raison pour laquelle la plupart des productions lycéennes ne montent que le premier acte du musical, c’est parce qu’il s’achève sur le célèbre "Et ils vécurent heureux à tout jamais". C’est pourtant le deuxième acte qui rend cette histoire absolument incroyable et lui donne tout son sens et toute sa profondeur."

 

Johnny Depp ajoute: "J’ai beaucoup aimé l’idée de rassembler tous ces contes qui ont bercé notre enfance au sein d’une comédie musicale grandiose. On en apprend beaucoup sur ces histoires qui sont plus effrayantes, mais aussi plus drôles, qu’on ne l’imagine. L’idée de départ de Stephen et James était vraiment brillante, et ils l’ont merveilleusement concrétisée."

 

Stephen Sondheim commente: "James a fait quelque chose que personne n’avait osé faire en 500 ans avec l’histoire de Cendrillon: il l’a réinventée. Dans sa version, la jeune femme laisse délibérément sa chaussure sur les marches du palais, ce qui est très intelligent de sa part, car cela lui permet de savoir si le Prince l’aime vraiment."

 

Chris Pine, qui interprète le Prince de Cendrillon, ne connaissait pas le spectacle "Into The Woods" lorsqu’il a été contacté pour le rôle. Mais à la lecture du scénario, il a non seulement été captivé par les thèmes développés dans l’oeuvre, mais également par la technique de ses auteurs.

 

Il explique: "Ils ont pris différents contes de fées et ont mêlé leurs univers et leurs intrigues pour créer une oeuvre originale d’une profondeur et d’une complexité remarquables. Pour moi, c’est un film sur le passage à l’âge adulte, car les personnages découvrent combien la vie peut être extraordinaire dans toutes ses formes et manifestations, et sur l’ouverture au monde."

 

"Into The Woods" sort le 28 Janvier 2015 en France.

 

Courtesy of Walt Disney Studios France

 

Partager cet article