Planète Cinéphile

Cette semaine

#CANNES2015: "FURY" (VENDREDI 22)

#CANNES2015: "FURY" (VENDREDI 22)
#CANNES2015: "FURY" (VENDREDI 22)

Avant-dernier jour de compétition sur la Croisette, avec "Dheepan" de Jacques Audiard & "The Assassin" de Hou Hsiao Hsien.

Comme en témoigne le titre provisoire sur le dossier de presse lors de la conférence du 16 Avril dernier, personne ne savait si le film allait être prêt à temps pour Cannes. Jacques Audiard a décidé d'offrir, une fois n'est pas coutume, l'exclusivité au public cannois avec "Dheepan". Fuyant la guerre civile au Sri Lanka, un ancien soldat, une jeune femme et une petite fille se font passer pour une famille. Réfugiés en France dans une cité sensible, se connaissant à peine, ils tentent de se construire un foyer. Très certainement le long métrage en compétition le plus concis, direct et le plus égal à lui-même. Un savant mélange d'amour et de violence qui pose un regard singulier sur la société française actuelle. Contrairement à de nombreux autres films "concurrents", les séquences et actions s'enchaînent rapidement - évolution scénaristique entre l'écriture, le tournage et le montage. Rien de très exceptionnel en terme de mise en scène, si ce n'est la confrontation finale (à la fois noire et onirique), mention spéciale pour le casting composé d'inconnus - un choix pertinent. Peut-être que ce qui convainc le plus, reste la démarche artistique du projet. Possibilité d'un prix au Palmarès. (Note: 3,5-4/5) - Sortie (France): 26 Août 2015.

Vingt-deux années sont passées depuis son Prix du Jury pour "Le Maître De Marionnettes"... Le cinéaste de la nouvelle vague taiwanaise Hou Hsiao Hsien repasse par la Croisette pour proposer "The Assassin". Chine, IX siècle. Nie Yinniang revient dans sa famille après de longues années d’exil. Son éducation a été confiée à une nonne qui l’a initiée dans le plus grand secret aux arts martiaux. Véritable justicière, sa mission est d'éliminer les tyrans. A son retour, sa mère lui remet un morceau de jade, symbole du maintien de la paix entre la cour impériale et la province de Weibo, mais aussi de son mariage avorté avec son cousin Tian Ji’an. Fragilisé par les rebellions, l'Empereur a tenté de reprendre le contrôle en s'organisant en régions militaires, mais les gouverneurs essayent désormais de les soustraire à son autorité. Devenu gouverneur de la province de Weibo, Tian Ji'an décide de le défier ouvertement. Alors que Nie Yinniang a pour mission de tuer son cousin, elle lui révèle son identité en lui abandonnant le morceau jade. Elle va devoir choisir : sacrifier l'homme qu’elle aime ou rompre pour toujours avec "l'ordre des Assassins". En quelques mots... Film d'arts martiaux à l'abstraction étouffante, trop fréquemment dans la retenue. Ligne artistique recherchée, cadres maitrisés. Vraie force de la bande sonore et de la bande originale. Intentions à demi convaincantes. Splendeur visuelle désincarnée. Décevant après autant d'attente. (Note: 3/5) - Sortie (France): 6 Janvier 2016.

Ce matin, nous avons également découvert en avant-première le film "Dope" de Rick Famuyiwa, diffusé en clôture de la Quinzaine Des Réalisateurs. Une bonne vibe ciné en provenance de L.A. et qui sortira sur les écrans américains le 19 Juin prochain. L'occasion de vous en reparler lors de sa sortie française, pour l'heure inconnue !

Demain, Samedi, dernière ligne droite avec "Chronic" de Michel Franco & "Valley Of Love" de Guillaume Nicloux.

BONUS:

 

PALMARES - QUINZAINE DES REALISATEURS 2015

 

  Prix SACD: "Trois Souvenirs De Ma Jeunesse" de Arnaud Desplechin

  

Prix Label Europa Cinemas: "Mustang" de Deniz Gamze Erguven

  

Prix Art Cinema Award: "El Abrazo De La Serpiente" de Ciro Guerra

  

Prix illy du court métrage: "Rate Me" de Fyzal Boulifa

 

Mention spéciale: "The Exquisite Corpus" de Peter Tscherkassky

PALMARÈS - CINÉFONDATION 2015

 

Le Jury de la Cinéfondation et des courts métrages présidé par Abderrahmane Sissako et composé de Cécile de France, Joana Hadjithomas, Daniel Olbrychski et Rebecca Zlotowski, a décerné les prix de la Cinéfondation lors d’une cérémonie salle Buñuel, suivie de la projection des films primés. La Sélection comprenait 18 films d’étudiants en cinéma choisis parmi 1 593 candidats en provenance de 381 écoles dans le monde.

  

Premier Prix:

 "Share" de Pippa Bianco (USA)

  

Deuxième Prix:

 "Locas Perdidas" de Ignacio Juricic Merillan (Chili)

  

Troisième Prix ex aequo:

 "The Return Of Erkin" de Maria Guskova (Russie)

  

Troisième Prix ex aequo:

 "Victor XX" de Ian Garrido Lopez (Espagne)

 

Courtesy of Le Festival de Cannes, La Quinzaine Des Réalisateurs, La Cinéfondation & AFP

Partager cet article