Planète Cinéphile

Cette semaine

"CINEMA PARADISO" : ON Y ÉTAIT ! CRITIQUE DE "ENTOURAGE"

"CINEMA PARADISO" : ON Y ÉTAIT ! CRITIQUE DE "ENTOURAGE"

Comment dire… Quelles sont les activités qui regroupent les gens de nos jours ? Qu’est-ce qui fait que nous voulons nous retrouver pour passer un bon moment ? Le cinéma, un food stand qui va aiguiser nos papilles, un bar éphémère où nouvelles rencontres et ‘booze’ se mélangent, un ‘nightclub’ où tous les plus grands Dj’s internationaux vont se relayer aux platines… Voilà ce qui nous attire. Les petits plaisirs de la vie, même les plus simples, sont ceux qui nous rendent heureux. Et ça tombe bien, c’est le cocktail que vous retrouverez au Grand Palais jusqu’au 26 Juin 2015.  Alors si vous avez la chance et l’opportunité d’y aller, foncez ! Vous ne le regretterez pas. Du moins, c’est la promesse faite par l’événement. 



L’atmosphère, l’énergie et le sourire XL de chacun ont fait que cette soirée était intemporelle. Nous n’étions plus à Paris. Nous étions dans un lieu qui mêlait excitation, joie et l’envie de profiter du moment. Allant de stand en stand pour découvrir les richesses de cette soirée, voguant à travers les allées du bowling Chanel et dégustant les plaisirs venus du monde entier, l’expérience vécue au Cinéma Paradiso vaut le détour. En attendant de découvrir la vôtre là-bas, permettez-moi de vous en dire un peu plus sur la mienne.


A l’arrivée sur place, je suis étonnée par le changement du lieu et l’effervescence qu’il y a dans le Palais. Tout en buvant ma coupe de champagne je parcours les allées à la recherche du « met » qui me ravira. Je jette mon dévolu sur le stand d’Empanadas – petit chausson fourré à la viande, au fromage, aux légumes ou autre venant tout droit de l’Amérique du Sud. Malgré leur prix, je ne regrette pas ; ces empanadas étaient délicieux. 

"CINEMA PARADISO" : ON Y ÉTAIT ! CRITIQUE DE "ENTOURAGE"

J’ai eu la chance de voir en avant-première le film tant attendu, Entourage réalisé par Doug Ellin. Le plus étonnant fut de découvrir Adrian Grenier débouler dans la salle en hurlant « Bonjour Paris ». Il a couru dans les escaliers allant à la rencontre de son public déchainant les cris des jeunes filles venues le voir. Les flashs crépitaient autant que son sourire éclatait. On peut dire que cet homme sait ce que c’est que de « faire une entrée fracassante ». N’ayant jamais vu la série Entourage, le film ne me parlait pas. Je l’ai trouvé divertissant mais mon engouement s’arrête là. Le film ne m’a pas donné l’envie de découvrir la série. En revanche, il est dans sa lignée et ne devrait pas décevoir ses fans. Même en n’ayant pas vu la série je comprenais leur histoire. C’est un avantage !


Peu de temps après la fin de la projection tout le monde s’est rué au bar pour profiter d’un dernier verre avant le début de la soirée ‘SuperClub’. J’avoue que j’ai été déçue. Ils annonçaient les plus grands Dj’s internationaux pour cette soirée d’ouverture et nous avons eu le droit à une Djette qui avait l’air de s’ennuyer. Elle ne bougeait pas et se contentait de bouger ses doigts sur les platines qui n’envoyaient qu’un son de « boum, boum, boum » et qui ne faisait danser personne. Tout le monde était debout et avait l’air d’attendre que quelque chose se produise. Vous pourrez constater sur les photos que la fumée et les projecteurs sont les seuls artifices qui donnent l’impression d’une soirée de folie.

"CINEMA PARADISO" : ON Y ÉTAIT ! CRITIQUE DE "ENTOURAGE"
"CINEMA PARADISO" : ON Y ÉTAIT ! CRITIQUE DE "ENTOURAGE"
"CINEMA PARADISO" : ON Y ÉTAIT ! CRITIQUE DE "ENTOURAGE"

Vous avez pu remarquer qu’en lisant mon article le rythme se perdait et devenait un peu plus lourd à chaque nouveau paragraphe. C’était bien mon but. Ce rythme est à l’image de ma soirée. En effet, on arrive à l’événement les yeux qui pétillent à l’idée de passer une soirée exceptionnelle. Puis on découvre les lieux, notre excitation est à son comble. On avance peu à peu dans la soirée, aimant le lieu et sa convivialité mais le temps devient long à l’attente de la projection. On erre dans les allées. Après 45 minutes d’attente dans la salle, je me rends compte au générique de début que je ne suis pas au bon endroit. Bien que les hôtesses étaient nombreuses, aucune d’entre elles n’a pu m’indiquer la bonne salle pas même l’hôtesse qui m’a accueillie et qui n’arrivait pas à valider mon invitation sur son scanner – pas étonnant je n’étais pas au bon endroit. Réalisant ça, je me mets à courir de l’autre côté du palais pour ne pas rater Entourage. Heureusement, le film n’avait pas encore commencé et je peux m’installer tranquillement. Pendant la projection, tout se passe bien. On sent une osmose entre le public – un peu comme si nous étions un groupe participant à une même expérience. Puis une fois le film terminé, la soirée SuperClub commence. Et nous attendons toujours que l’ambiance démarre. Bien que le rythme de cette soirée était changeant, je reste sur un très bon souvenir. Alors malgré quelques commentaires, qui par moments ressemblent à des reproches (qui n’en sont pas), je vous recommande d’aller faire un tour au Grand Palais et de tester le Cinema Paradiso !

 

Sortie du film "Entourage" (France) : 24 Juin 2015

 

Remerciements à Emma

 

Courtesy of Service Presse MK2 & Warner Bros. France

 

"CINEMA PARADISO" : ON Y ÉTAIT ! CRITIQUE DE "ENTOURAGE"

Partager cet article