Planète Cinéphile

Cette semaine

LES CINÉPHILES À #DEAUVILLE2015

Premières photos en direct des planches de Deauville.
Premières photos en direct des planches de Deauville.

Premières photos en direct des planches de Deauville.

Le drapeau aux cinquante étoiles sera fièrement planté du 4 au 13 Septembre prochain dans la ville normande de Deauville. Le festival français qui rend hommage au cinéma américain offre, cette année encore, une belle et riche programmation. En quelques lignes voici un bref aperçu des films en compétition et des « stars » qui viendront fouler les planches.

 

Le coup d’envoi sera lancé ce soir avec la projection en avant-première de "Everest", épopée en 3D du réalisateur islandais Baltasar Kormakur sur deux ascensions du plus haut sommet du monde qui tournèrent à la catastrophe (avec Jason Clarke, Josh Brolin, John Hawkes, Robin Wright, Michael Kelly, Sam Worthington, Keira Knightley, Emily Watson & Jake Gyllenhaal).

 

Sont attendus pour fouler le tapis rouge normand: Orlando Bloom, Terrence Malik, Michael Bay, à qui seront remis également des prix d’honneurs. Le casting cinq étoiles sera complété par Jake Gyllen­haal ou encore Elizabeth Olsen qui présentera le nouveau projet de Eli Roth, "The Green Inferno".

 

Pendant une semaine le jury sous la présidence du réalisateur, scénariste et metteur en scène français Benoît Jacquot décidera du sort des quatorze films en lice pour:

 

- Le Grand Prix,

- Le Prix du Jury,

- Le Prix de la critique internationale,

- Le Prix du public de la ville de Deauville,

- Le Prix de la révélation.

 

Seront présents pour l’assister: Pascal Bonitzer, la comédienne Louise Bourgoin, le comédien et réalisateur Louis-Do de Lencquesaing, l’écrivain et réalisateur Marc Dugain, la réalisatrice et scénariste Sophie Fillières, la comédienne Marie Gillain, Julien Hirsch directeur de la photographie chez les films de Téchiné, et enfin de l’actrice Marthe Keller.

 

Le jury de la révélation sera présidé quant à lui par Zabou Breitman, et composé d’Alice Isaaz, Geraldine Nakache, Stanley Weber et Rachelle Lefèvre.

 

LES CINÉPHILES À #DEAUVILLE2015

Les films de la 41ème édition en compétition:

 

- "99 Homes", film social américain réalisé par Ramin Bahrani

- "Babysitter", de Morgan Krantz

- "Les Chansons Que Mes Frères M’Ont Apprises", écrit et réalisé par Chloé Zhao

- "Cop Car", un thriller signé du réalisateur Jon Watts

- "Day Out Of Days", de Zoé Cassavetes

- "Dixieland", écrit et réalisé par Hank Bedford

- "Dope", de Rick Famuyiwa

- "Emelie", de Michael Thelin

- "Green Room", de Jeremy Saulnier

- "I Smile Back", d’Adam Salky

- "James White", de Josh Mond

- "Krisha", de Trey Edward Shults

- "Madame Bovary", adaptation américano-allemande du célèbre roman de Gustave Flaubert, réalisé par Sophie Barthes

- "Tangerine", comédie dramatique signée de Sean Baker

 

Sont aussi organisées les avant-premières mondiales de seize autres films:

 

- "Agents très spéciaux : Code U.N.C.L.E" de Guy Ritchie

- "Crazy Amy" de Judd Apatow

- "Danny Collins" de Dan Fogelman

- "Everest" de Baltasar Kormakur

- "Experimenter" de Michael Almereyda

- "The Green Inferno" d’Eli Roth

- "Jamais Entre Amis" de Leslye Headland

- "Knight Of Cups" de Terrence Malik

- "Knock Knock" d’Eli Roth

- "Life" d’Anton Corbijn

- "Mr. Holmes" de Bill Condon

- "October Gale" de Ruba Nadda

- "Le Prodige" d’Edward Zwick

- "Le Prophète" de Roger Allers

- "Ruth And Alex" de Richard Loncraine

- "Sicario" de Denis Villeneuve

 

Et pour les amoureux du septième art, sont organisées également des rétrospectives à travers les Docs de l’Oncle Sam: "Altman", de Ron Mann "Hitchcock / Truffaut", de Kent Jones; "Janis", de Amy Berg; "Steve McQueen: The Man & Le Mans", de Gabriel Clarke & John McKenna; "This is Orson Welles" de Clara Kuperberg, Julia Kuperberg Wolfpack & Crystal Moselle. Malgré une forte dépression orageuse qui s’abat sur le tapis rouge, cette 41ème édition du Festival Américain de Deauville s’annonce très prometteuse et enchanteresse.

 

Plus d'informations: http://www.festival-deauville.com

 

Courtesy of Festival du Cinéma Américain Deauville

 

Partager cet article