Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "PER AMOR VOSTRO"

CRITIQUE: "PER AMOR VOSTRO"

Ce week-end s'ouvrait le 37ème Cinémed, festival se déroulant durant du 24 au 31 Octobre à Montpellier. Nous avons eu la chance d'assister à la soirée d'ouverture du festival en présence de l'actrice Valeria Golino ("Respiro", "Rain Man") et du réalisateur du dernier film dans lequel joue l'actrice, Giuseppe M. Gaudino. Nous vous proposons aujourd'hui, en exclusivité, notre avis sur "Per Amor Vostro" - étant donné que le film était projeté pour la première fois en France ce soir là, et que la date de sortie française du film n'a pas encore été planifiée...

Synopsis: "Par amour pour ses trois enfants et ses proches, Anna a laissé sa vie s’éteindre à petit feu avant de se convaincre qu’elle « en valait la peine ». Finalement, après des années d’incertitude, lorsqu’elle décroche un emploi stable, elle commence à se libérer de ses chaînes.​"

Sortie (France): Prochainement

 

Critique

Avant le début de la projection, Valeria Golino nous a annoncé la couleur du film: «Vous avez encore le temps de sortir de cette salle, avant qu'il soit trop tard, avant que le film commence ! Le réalisateur m'a dit de vous demander si vous êtiez sûrs de vouloir voir ce film ? Vous prenez ce risque ?" C'est sur ces jolies paroles que se sont éteintes les lumières et que la projection a débutée.

Autant commencer par les bons points car nous n'avons vraiment pas aimé le long métrage... Le film en lui-même a beaucoup divisé les spectateurs, mais tous sont unanimes sur la performance de l'actrice principale. Valeria Golino, tout juste récompensée pour son interprétation dans ce film à la Mostra de Venise, est tout simplement bluffante et porte le film sur ses épaules, mission difficile tant le scénario et la mise en scène peuvent en repousser certains. Elle s'imprègne totalement du personnage et arrive à nous faire oublier que l'on regarde un film.

Les partis-pris de réalisation ne nous ont pas plû: le film est majoritairement en noir et blanc sauf quand Anna est en plein rêve ou pour marquer une évolution du personnage. Le film brise à plusieurs reprises le quatrième mur et supprime la crédibilité de l'histoire, pourtant intéréssante à la base. Les scènes se répètent souvent, notamment entre Anna et son mari... On peut y voir une manière de montrer la routine de la vie d'Anna, mais voir 5 fois la même scène de dispute devient assez lassant.  Le retournement final du film n'est pas très intéréssant et paraît assez tiré par les cheveux, bien qu'il soit préparé à l'avance. Malgré ça la fin reste convaicante, car le personnage a avancé...

Nous ne vous conseillons donc pas "Per Amor Vostro", mais vous encourageons à vous pencher sur la filmographie de Valeria Golino...

 

Note:  (2/5)

 

Courtesy of Cinemed

Partager cet article