Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "BELLES FAMILLES"

CRITIQUE: "BELLES FAMILLES"

Synopsis: "Jérôme Varenne, qui vit à Shanghai, est de passage à Paris. Il apprend que la maison de famille d’Ambray où il a grandi est au cœur d’un conflit local. Il décide de se rendre sur place pour le résoudre. Cette échappée provinciale changera sa vie…"

Sortie (France): 14 Octobre 2015

 

Critique

Il est de retour après onze ans d'absence ! Jean-Paul Rappeneau, immense réalisateur français, signe un nouveau projet intime et personnel. En effet, le cinéaste s'inspire d'évènements vécus.

Il dirige un casting cinq étoiles plein d'énergie. Gilles Lellouche interprète un amoureux transit avec beaucoup plus de subtilité que ses précédents rôles. Jean-Paul Rappeneau parvient à le mêler à Mathieu Amalric, rassemblant ainsi sans fausse note deux grandes figures du cinéma dont les genres filmiques sont aux antipodes (Amalric plus branché film d'auteurs et Lellouche film populaire). Marine Vacth, exceptionnelle, mène les deux hommes à la baguette et on ne peut que prédire une belle carrière pour cette comédienne montante. Repérée dans le dernier film d'Ozon, "Jeune Et Jolie" (lire notre critique), il faut tout de même reconnaître que ce n'est pas ici qu'elle jouera habillée ! Un casting exceptionnel donc, et on peut également citer Karin Viard ainsi que Guillaume De Tonquédec.

Le rythme est enlevé et les émotions se ressentent très justement à chaque dialogue. Il parvient à retranscrire une histoire d'amour romanesque dans un environnement naturel dépaysant, comme toujours, dans lequel les secrets de famille se dévoilent petit à petit. Le réalisateur nous avait manqué par son absence et il prouve, une fois encore, sa capacité à écrire des rôles de cinéma, magnifiques pour les femmes: naturelles, dynamiques, indomptées, effrontées... Marine Vacth, à la hauteur d'une Catherine Deneuve présente dans ses précédents films ("Le Sauvage", "Les Mariés De l'An II") transperce l'écran, mais cette fois non pas de sa nonchalance mais par une certaine sauvagerie boudeuse qui fait mouche dès sa première apparition lorsqu'elle rencontre le personnage de Mathieu Amalric. Le final amoureux en est poignant.

On vous conseille d'aller voir cette fresque grandiose.

 

Note:  (3,5/5)

 

Courtesy of ARP Sélection

Partager cet article