Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "CRAZY AMY"

CRITIQUE: "CRAZY AMY"

Synopsis: "Amy est une nymphomane qui enchaîne les conquêtes à la pelle, son père lui a dit un jour que d'être monogame n'est pas réaliste. Alors elle suit ce crédo jusqu'au jour ou en tant que journaliste elle doit écrire sur le Dr Aaron Conners. Elle craque pour ce mec qui n'a rien de spécial."

Sorie (France): 18 Novembre 2015

 

Critique

Je n'ai pas l'habitude de voir des comédies c'est assez convenu comme genre et donc je n'ai jamais vu les précédents films de Judd Appatow. 

Une histoire d'amour qui suit les codes tout en jouant avec. C'est un genre de "Bridget Jones" à L'américaine en moins larmoyant et avec une touche de pop culture qui fait son petit effet. 

Des références en veux-tu en voilà sans jamais être trop lourdingues, elles agrémentent le film pour donner un côté authentique qui rend bien. Les traditionnelles scènes d'amour sont bien évidemment présentes, mais elles n'inondent pas le récit pour autant. 

Ce qui est surprenant c'est bien les séquences d'émotions qui sont remarquablement bien travaillées, on y croit tellement elles sont sincères sur le moment. Les dialogues sont eux aussi très drôles sans réellement tomber dans la vulgarité. 

Après, on peut regretter les éternelles situations d'une relation qui sont vues et revues, avec un humour qui est un peu bas du front parfois. Sans jamais allez dans le ridicule le film reste plus intelligent que la moyenne avec des caméos bienvenus comme Daniel Radcliffe.

LeBron James et Amar'e Stoudemire sont deux célébrités du basket (NBA) et ils font plus qu'une apparition, ce qui fait à la fois plaisir et sourire de voir ces deux géants se prêter au jeu - ils s'en sortent d'ailleurs très bien en tant qu'acteurs. 

Une comédie qui ne se prend pas la tête, réussissant ce qu'elle entreprend sans être dans le cliché le plus total.

 

Note:  (3,5/5)

 

Courtesy of Universal Pictures

Partager cet article