Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "LES SUFFRAGETTES"

CRITIQUE: "LES SUFFRAGETTES"

Synopsis: "1912 à Londre la situation des femmes est déplorable. Maud Watts travaille dans une blanchisserie et endure plus que les hommes, un enchainement de circonstance vont l'amener à s'engager dans le mouvement féministe (Les Suffragettes) qui millite pour le droit des femmes."

Sorie (France): 18 Novembre 2015

 

Critique

Une belle brochette d'actrices pour un casting cinq étoiles. Elles jouent toutes bien, surtout Carey Muligan qui est le personnage principal, son implication dans ce rôle est honorable.

Quant aux autres, on peut citer également Helena Bonham Carter qui fait ce qu'elle sait faire, pas de performance époustouflante. Pour finir Meryl Streep est juste la tête d'affiche, on la voit à peine et c'est bien dommage.

L'histoire est très intéressante durant tout le long, la trame scénaristique tient la route et on est surpris de savoir que les femmes n'avaient aucun droit il y a près d'un siècle.

Cet élément est bien mis en avant, mais, ce qui agace c'est ce genre de film qui finalement se concentre sur un personnage; alors c'est tout à fait compréhensible, car le pan historique raconté est trop vaste. N'empêche qu'on en ressort insatisfait.

CRITIQUE: "LES SUFFRAGETTES"

Car, finalement, on n'en voit pas tant que ça sur le mouvement activiste toutes les actions sont vite expédiées et ça tourne en rond au bout d'un moment. La fin aussi est de celle qui fait croire qu'on résout le problème, mais pas vraiment si on y regarde de plus près.

Pour donner un exemple dans "Lincoln" de Spielberg on voit les effets des actes, comme la signature des lois et c'est ce côté authentique qui manque à notre film du jour.

Les décors de ce Londre sont incontestablement crédibles. la brume, la saleté ou la photographie du film en général, tous apportent leur touche pour donner une atmosphère qui rend bien à l'écran.

Un film historique qui pose les bonnes questions pour interpeller le spectateur avec un postulat de départ qui fait froid dans le dos. C'est bourré d'idées intéressantes qui malheureusement tournent en rond...

 

Note:  (3/5)

 

Courtesy of Pathé, Rubby Film & Film4

Partager cet article