Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "THE BEAST"

CRITIQUE: "THE BEAST"

Synopsis: "Flic brillant, Nick Cafmeyer est hanté par un lourd secret: la disparition jamais élucidée de son jeune frère. Un jour sa supérieure décide de lui confier une affaire similaire. Nick se plonge alors corps et âme dans l’enquête. S’ensuit une véritable chasse à l’homme. Pour que justice soit faite, Nick est prêt à tout..."

Sortie (France): 30 Décembre 2015

 

Critique

Dans la lignée des films et séries venus du nord ("Millenium"), "The Beast", thriller Belge réalisé par Hans Herbots et magnifiquement interprété par Geert Van Rampelberg, Ina Geerts, Johan Van Assche parmi tant d’autres, saura vous malmener. Brillant, une intrigue à couper le souffle et une tension palpable qui vous scotchera a votre fauteuil.

"The Beast" est un thriller sombre, lugubre, très noir. L’atmosphère y est pesante, l’intrigue inhumaine et féroce. La plupart des actes criminels sont insinués plus que montrés mais on ne peut s’empêcher de se tortiller sur son siège, de se ronger les ongles, de fermer les yeux quand on comprend ou croit comprendre la suite des évènements. Adaptation du best-seller "L’Homme Du Soir" écrit par Mo Hayder, cette histoire, mais ce film avant tout (n’ayant pas lu le livre, nous pouvons seulement nous baser sur le film), est tragique, inhumaine et cruelle.

Tout au long, nous suivons Nick Cafmeyer, héros antipathique au début mais tellement attachant par la suite. On découvre que cet homme est hanté par un événement traumatisant: l’enlèvement de son frère cadet devant ses yeux. N’ayant rien pu faire pour le sauver (il se trouvait de l’autre côté de la voie ferrée au passage du train au moment où cela s’est produit), il n’a cessé depuis 25 ans d’essayer de découvrir ce qu’il lui était arrivé. Il n’a jamais pu vendre la maison de son enfance et s’obstine à y vivre jusqu’à la découverte de la vérité et ce malgré le fait que le tortionnaire potentiel de son frère vienne le voir régulièrement pour lui mettre les pires pensées en tête et le torturer psychologiquement.

On ne peut pas dire "j’ai aimé ce film" parce qu’il est impossible d’aimer ce qu’il raconte ainsi que cet univers froid, inquiétant et sinistre. Par contre, c’est un très bon film, très bien ficelé, très bien interprété… Âmes sensibles s’abstenir. Ce film saura vous transporter dans son monde et vous angoisser au plus au point.

 

Note: (4/5)

 

Courtesy of KMBO

Partager cet article