Planète Cinéphile

Cette semaine

ON EN A GROS: KAAMELOTT REVIENT !

ON EN A GROS: KAAMELOTT REVIENT !

Le grand retour de Kaamelott ? C'est la question que se posent la plupart des fans depuis des années. Lundi dernier, le créateur et réalisateur de la série Alexandre Astier a annoncé qu'il va enfin pouvoir reprendre son travail sur la série.

Une bonne nouvelle pour un projet qui commence à s'étaler. La série diffusée de 2005 à 2009 a connu un fort succès (5 millions de téléspectateurs) grâce à un humour franc et décalé et une bonne couche de second degré. Même si les dernières saisons prenaient une tournure plus sérieuse voir dramatique. A l'origine Astier avait parlé de 7 saisons mais il en fera en réalité 6. De nombreux fans ont alors demandé une suite après la diffusion de la sixième et dernière saison. Le réalisateur avait donc annoncé avoir entamé l'écriture de la suite du scénario en Février 2012 en vue d'une adaptation au cinéma. Malgré cette lueur d'espoir, le réalisateur a vite été confronté à de lourds problèmes de droit avec la société CALT (productrice de la série). Voulant être libre de créer librement, il met de côté le projet au plus grand désespoir des fans. Et depuis cette histoire stagne, Astier s'est occupé d'autres travaux, notamment la co-réalisation du film d'animation "Astérix Et Le Domaine Des Dieux". Et puis, en début de semaine, alors que personne ne s'y attendait, le réalisateur annonce à la radio qu'il à enfin récupéré les droits et qu'il pourra enfin disposer de Kaamelott de la manière dont il veut et qu'il a recommencé à écrire sur le scénario en vue d'une adaptation cinématographique.

Quoique encore fraîche, l'annonce a entraîné l'euphorie des fans et aussi le retour des répliques les plus cultes (et on sait qu'il y en a de: "Le gras c'est la vie", au fameux: "C'est pas faux"...) sur les réseaux sociaux. Alors en attendant de nouvelles informations on se refait les meilleurs épisodes (ci-dessous l'un des meilleurs). Et je ne peux pas m'empêcher de terminer sur une réflexion profonde du Roi Loth: "Mundi placet et spiritus minima, ça n'a aucun sens mais on pourrait très bien imaginer une traduction du type: 'le roseau plie, mais ne cède... Qu'en cas de pépin' ce qui ne veut rien dire non plus."

Courtesy of CALT

Partager cet article