Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "STAR WARS: LE RÉVEIL DE LA FORCE"

CRITIQUE: "STAR WARS: LE RÉVEIL DE LA FORCE"

Lucasfilm et le réalisateur visionnaire J.J. Abrams unissent leurs forces pour vous emmener à nouveau dans une galaxie lointaine, très lointaine avec le retour de l’univers Star Wars dans "Star Wars: Le Réveil De La Force".

Ce nouveau volet de la saga est réalisé par J.J. Abrams, d’après un scenario de Lawrence Kasdan & Abrams, avec au casting: John Boyega, Daisy Ridley, Adam Driver, Oscar Isaac, Andy Serkis, Academy Award winner Lupita Nyong’o, Gwendoline Christie, Crystal Clarke, Pip Andersen, Domhnall Gleeson, et Max von Sydow. Ils vont rejoindre les stars de la saga originale, Harrison Ford, Carrie Fisher, Mark Hamill, Anthony Daniels, Peter Mayhew, et Kenny Baker. Le film est produit par Kathleen Kennedy, J.J. Abrams, et Bryan Burk, et John Williams reprend sa casquette de compositeur.

Sortie (France - IMAX 3D): 16 Décembre 2015

Avertissement (@Nyllik)

Mon intérêt cinéphile pour la saga cinématographique "Star Wars" ne date pas d'hier et remonte il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine... Tellement loin que les plus anciennes attestations ne se trouvent pas même sur le web mais dans un coin de mes souvenirs d'enfance, d'adolescence. Ce ne serait pas mentir que d'affirmer également que la création de Planète Cinéphile est un gros clin d'oeil, rendant hommage à l'univers imaginé par George Lucas. Dernièrement, je pourrai aussi, vous citer les publications suivantes: "La Trilogie DVD Star Wars, Robot Chicken", "L'Exposition Star Wars Identités" ou bien encore l'article des 50 films les plus attendus de l'année 2015 (écrit l'an dernier et où "Star Wars 7" arrivait premier du classement).

Mais qu'à cela ne tienne ! Malgré mon adhésion au Disney Social Club, à aucun moment que ce soit, je n'ai eu ne serait-ce qu'une proposition d'invitation à une seule projection presse de "Star Wars: Le Réveil De La Force". Vous trouvez cela normal ? Moi, non. Bien sur que je suis déçu et bien entendu que je vous le confirme ici et maintenant. Au cas où vous n'êtes pas encore au courant chez Disney, moi et mon équipe nous nous amusons à tenir quotidiennement un site sur la transmission et la passion du septième art, également pour ces films et ce genre de cinéma ! La sortie du septième opus de la saga "Star Wars" était l'occasion ou jamais d'inviter l'ensemble des journalistes ainsi que la blogosphère cinéphile de France et navarre. Je n'arrive toujours pas à comprendre les décisions qui ont été prises (s'il y en a eu).

Plus encore, les Studios Disney US avec la complicité de Disney France, ont trouvé le moyen de se saborder eux-même en foirant, en partie, la promotion française de cet évènement cinématographique. Il y a eu cet article très sain du quotidien "Le Monde", suivi par de nombreux autres médias, qui revenaient sur les conditions de projection demandées aux journalistes. Il faut savoir que cela à toujours plus ou moins exister pour les projections presse de films américains et c'est le jeu que les critiques ont respecté jusqu'alors. A quelques détails près... Il aurait été question de plusieurs mois ou semaines d'avance avant la sortie en salle, cela aurait été, à la limite, compréhensible (et encore lorsque l'on voit certaines conditions). Sauf que le film sortait le lendemain ! Ce n'est pas comme si le film n'avait pas encore dévoilé une seule affiche ou bande-annonce ou produits dérivés depuis plusieurs mois. Mais jusqu'où ces méthodes vont-elles aller ? Sont-ils conscients que cela devient ridiculement infernal ?

Bon, au final, la compagnie Disney a quand même réussi à arriver deuxième meilleur démarrage de l'année à Paris, derrière "Spectre". Alors que "Star Wars: Le Réveil De La Force" se plaçait là sur l'échelle des attentes ciné de ces dix dernières années. C'est sur, la force est vraiment avec eux.

Après réflexion, j'ai naturellement décidé de ne pas vous parler du film. Valentin, membre de l'équipe #Cinephile, qui avait réservé sa place de cinéma, s'est dévoué pour partager avec vous son avis (garantie sans spoilers) sur "Star Wars: Le Réveil De La Force".

CRITIQUE: "STAR WARS: LE RÉVEIL DE LA FORCE"

Critique (@CinephileMan_)

Je l'ai vu. "Star Wars: Le Réveil De La Force" est dans ma mémoire. Il restera à tout jamais gravé dans mon esprit pour l'attente énorme qu'il aura suscité et l'évènement cinéphile qu'il est. 24 heures après avoir vu le film, il est digéré et je suis prêt à en parler en mettant bien en avant les qualités du film, autant que les défauts. Car, pour parler de ce film objectivement, il faut forcement bien l'avoir digéré, non ? 

Puisqu'il faut bien commencer par quelque chose, commencons par la musique... John Williams nous concocte tout simplement la meilleure bande-originale de la saga et je n'ai qu'une hâte, c'est d'avoir le CD entre mes mains pour l'écouter en boucle. Les nouveaux thèmes sont absolument magnifiques et retranscrivent parfaitement l'atmosphère de chaque scène. J.J Abrams s'éclate pour filmer les scènes d'actions (particulièrement les scènes de combats au sabre laser qui s'annoncent déjà cultes et révolutionnaires). Les acteurs sont tous... Incroyables de justesse et de précision dans leurs jeux et le duo Daisy Ridley/John Boyega crève l'écran. Les anciens sont parfois un peu sous-exploités mais gardent leur talent d'acteur. La photographie est magnifique et J.J. s'est retenu sur les lens flares, je ne me souviens pas en avoir vu un seul durant le film. Le fan service est très peu présent et cela fait du bien. Le film se laisse couler, on ne perd pas de vue l'objectif principal, même si il paraît un peu simpliste. Le parallèle esthétique entre les épisodes des trilogies est poursuivi. Le film fait beaucoup rire et c'est un nouveau point dans la saga à développer !

Attaquons les défauts. Premièrement, j'ai été surpris du degré de violence du film. Je ne suis pas facilement impressionnable, mais deux ou trois scènes sont assez dures et difficiles à regarder, surtout pour un jeune public. En soit, ce n'est pas un défaut, mais cela peut amener à revoir son avis sur le film à la baisse, ce qui n'est pas mon cas, j'ai juste été surpris. Le film part parfois dans des scènes "faciles", mot que je ne peux pas expliquer clairement sans spoil, je dirai juste que les personnages extériorisent parfois trop leurs pensées pour parvenir à être bien caractérisés, c'est une faiblesse d'écriture, chose qui ponctue beaucoup le film. Aussi, la hiérarchie du Premier Ordre est assez fouillie, trop de personnages de ce côté-là et on a du mal à comprendre qui est au-dessus de qui (on appelle ça le cas 'Prometheus'). 

Certains effets visuels sont dignes d'un jeu vidéo sur Playstation. Je trouve aussi que le film n'avait pas besoin de faire de la motion-capture pour faire apparaître Snoke. Celui-ci aurait très bien pû être fait en effets visuels classiques. Il était annoncé que le film comporterait peu d'effets visuels et que les acteurs ont énormément joués dans des décors naturels. A t-on vu le même film ? Chose courante dans les films de J.J. Abrams, les bandes-annonces ont beaucoup de dialogues et d'images "non-présentes" dans le film. De ce fait, on reste carrément cloué au siège quand on se rend compte que les images des trailers nous ont manipulées et qu'elles signifient tout le contraire de ce que l'on pensait.

"Star Wars: Le Réveil De La Force" est une base solide pour la suite de la saga. Un très bon film qui ne se place tout de même pas au niveau de "L'Empire Contre-Attaque", mais plutôt au niveau d'un "Retour Du Jedi" car les défauts auraient pû être évités. La Force s'est réveillé et on l'a senti.

 

Note:  (4/5)

 

Partager cet article