Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "STEVE JOBS"

CRITIQUE: "STEVE JOBS"

Synopsis: "Dans les coulisses, quelques instants avant le lancement de trois produits emblématiques ayant ponctué la carrière de Steve Jobs, du Macintosh en 1984 à l’iMac en 1998, le film nous entraîne dans les rouages de la révolution numérique pour dresser un portrait intime de l’homme de génie qui y a tenu une place centrale."

Sortie (France): 3 Février 2016

 

Critique:

Pari réussi pour Danny Boyle ! Le réalisateur de "Slumdog Millionaire" parvient à nous faire regarder un film sur un sujet connu de tous avec un œil différent.

Quand nous avons su qu’un nouveau biopic sur Steve Jobs allait sortir, nous nous sommes dit: "Non, pas encore !". Combien de films pouvons-nous faire sur le même sujet ? Combien de films pouvons-nous regarder sur le même sujet ? Comment continuer d’intéresser les gens ? Et bien, nous avons trouvé que Boyle, en se focalisant sur 3 événements majeurs de la vie de Jobs et d’Apple, nous avait permis de découvrir Jobs sous un autre angle.

Alors oui, l’homme était – avec tout le respect que nous lui devons – insupportable et détestable mais également humain. L’homme n’est pas parfait mais sa plus grande qualité est de se remettre en question. Même si cette réalisation arriva tardivement, Jobs en prit conscience. Au début, nous ne l’aimons pas de part son égoïsme, son entêtement et son obsession à vouloir avoir raison, cependant grâce, essentiellement, à Joanna Hoffman, brillamment interprétée par Kate Winslet, la ‘machine’ Jobs devient de plus en plus indulgente et bienfaisante.

CRITIQUE: "STEVE JOBS"CRITIQUE: "STEVE JOBS"
CRITIQUE: "STEVE JOBS"

Dans des décors de rêves et cultes à San Francisco, le Flint Auditorium (1er acte), l’Opéra (2ème Acte) et la salle de concert du Davies Symphony Hall (3ème Acte), Boyle nous embarque dans une aventure dynamique, pleine de tension dramatique et de défis autour d’un duo renversant: Michael Fassbender et Kate Winslet.

Grâce à ce film, nous arrivons à percevoir des brides d’un homme qu’au fond nous ne connaissions pas. Les succès les plus connus de Steve Jobs font partie intégrante de notre quotidien et pourtant nous n’avions jamais imaginé pourquoi il avait voulu créer ces appareils numériques et pourquoi il avait toujours voulu innover. Ce film est une petite fenêtre sur l’homme complexe qu’il a été.

Au bout des deux heures de film, nous en voulions encore. N’est-ce pas là le meilleur message que l’on puisse faire passer, la meilleure preuve d’un bon film ? A vous d’en juger à présent.

Note:  (4/5)

 

Courtesy of Universal Pictures International France

Partager cet article