Planète Cinéphile

Cette semaine

FESTIVAL INTERNATIONAL DE L'ALPE D'HUEZ: PALMARÈS ET IMPRESSIONS

FESTIVAL INTERNATIONAL DE L'ALPE D'HUEZ: PALMARÈS ET IMPRESSIONS

Après quatre jours de projection entre soleil et neige, la 19ème édition du Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez se terminait samedi par la projection de "Marseille", premier film de Kad Merad. "Les Tuche 2" de Olivier Baroux avait ouvert la compétition après un hommage à Michel Galabru à qui était dédiée cette édition, décédé il y a quelques jours.

Cette année le festival présentait une sélection entièrement française, six films en compétitions, six en hors-compétition ainsi que neuf court-métrages. Trois prix sont habituellement décernés, le prix spécial, le grand prix et le prix du public, composé cette année de Kad Merad, Philippe Lacheau, Alice Pol, Patrick Bosso et Karin Viard. Or cette année, sur un coup de tête de Kad Merad, président du jury, un quatrième a fait son apparition: le prix Michel Galabru! En s'emparant d'un (faux) glaçon qui servait de décoration pour la scène qu'il improvise comme trophée, il a présenté ce nouveau prix comme celui qui récompensera la prestation d'un acteur. C'était une des surprises du festival, comme la présence de Jacqueline, la vache du film "La Vache", qui a posé comme une star avec les acteurs.

FESTIVAL INTERNATIONAL DE L'ALPE D'HUEZ: PALMARÈS ET IMPRESSIONS

Palmarès:

Le prix d'interprétation a été donc décerné à Fatsah Bouyahmed pour son rôle dans "La Vache". Réalisé par Mohamed Hamidi, le film remporte les deux autres prix, celui du jury et le grand prix. "Adopte Un Veuf" remporte le prix spécial du jury et celui du court métrage est remis ex-æquo à "Coup de Foudre" de Guy Lecluyse et "Un entretien" de Julien Patry.

L'équipe du film "Adopte Un Veuf"

L'équipe du film "Adopte Un Veuf"

Dans une master-class avec des lycéens, Philippe Lacheau, récompensé il y a deux ans pour "Babysitting", décrivait le festival comme un véritable tremplin, sans lequel lui et bien d'autres ne seraient pas là aujourd'hui. Premier rendez-vous cinématographique de l'année, les films sont souvent présentés au public pour la première fois, et il arrive qu'ils soient re-montés après leur projection, selon l’accueil qu'ils ont reçu.

Depuis quelques années le festival a révélé plusieurs films à succès, comme "Nos Jours Heureux", "Bienvenue Chez Les Chtis", "Babysitting", "La Cage Dorée", "La Première Étoile"... Cette édition était considérée comme une répétition par l'équipe d'organisation qui a changé quelques habitudes. En effet, le festival fêtera ses 20 ans l'année prochaine et on peut s'attendre à quelque chose d'encore plus grand, on annonce déjà une journée de plus pour les projections. Le parallèle avec les 80 ans de la station et l'association avec le Marrakech Du Rire permettront ainsi de continuer à faire vivre le festival le reste de l'année.

Le jury de la 19ème édition

Le jury de la 19ème édition

Impression personnelle: j'ai eu la chance d'être présente sur le festival en tant que bénévole et pour avoir pu voir l'envers du décor, je dois dire que l'ambiance est aussi bonne des deux côtés. C'est un festival qui prend du plus en plus d'ampleur et l'un des seuls à récompenser uniquement les films de comédie. Il se déroule donc à l'Alpe d'Huez, une station de ski perchée à côté de Grenoble qui propose un cadre dépaysant et très ensoleillé, pendant le festival, on peut croiser les stars dévaler les pistes et se balader en moonboots dans les chemins de la station. L'ambiance est donc très détendue et très chaleureuse. De nombreuses personnalités demandent à être présentes. En effet, cette année, 90% des équipes de films étaient présentes. J'ai eu le plaisir de converser avec plusieurs professionnels. Je retiendrais surtout l'échange avec l'acteur Fatsah Bouyahmed qui s'est révélé être quelqu'un de très humain d'une belle humilité avec un discours riche et intéressant. A l'image de son personnage dans "La Vache", il reste simple et particulièrement humble face à son prix d'interprétation. Selon lui, le plus important est de toujours faire ce que l'on fait avec le cœur et de profiter. Il ne faut jamais oublier qui on est et ni d'où l'on vient. Une de ses phrases qui m'a marqué est: «Vous savez moi je suis là aujourd'hui mais demain il y a TéléFoot. Et quoiqu'il arrive, quoiqu'il m'arrive il y aura toujours Téléfoot.»

Au final, le cadre et la sélection de film de comédie donne au festival une atmosphère bon-enfant. Là-haut pas de talons aiguilles et costumes trois-pièces, les personnalités sont complètement détendues malgré la compétition et la plupart très fiers d'être sélectionnés et de pouvoir présenter leur travail.

Courtesy of Festival International du Film de Comédie de l'Alpe d'Huez

Partager cet article