Planète Cinéphile

Cette semaine

@ L'AFFICHE, 6 JANVIER 2015

@ L'AFFICHE, 6 JANVIER 2015

Nous vous souhaitons à tous chers cinéphiles, une très bonne et heureuse année 2016. Côté cinéma, elle s'annonce riche en nouveautés (voir notre article sur les films les plus attendus). Et rien de mieux après les fêtes de fin d'année, que de se rendre au cinéma, s'étendre sur un bon fauteuil. Mais attendez, de voir ce que la programmation vous réserve pour cette semaine. En voici un petit tour d'horizon comme chaque semaine...

 

Il faisait partit des films les plus attendus, et bien le voilà le nouveau film de Quentin Tarantino, "Les Huit Salopards" (Samuel L. Jackson, Kurt Russell, Jennifer Jason Leigh) revisite tonitruante du genre western spaghetti. C'est un huit-clos angoissant qui prend place quelques années après la fin de la guerre de Sécession. Le chasseur de primes John Ruth, fait route vers Red Rock, où il conduit sa prisonnière Daisy Domergue se faire pendre. Sur leur route, ils rencontrent le Major Marquis Warren, un ancien soldat lui aussi devenu chasseur de primes, et Chris Mannix, le nouveau shérif de Red Rock. Surpris par le blizzard, ils trouvent refuge dans une auberge au milieu des montagnes, où ils sont accueillis par quatre personnages énigmatiques : le confédéré, le mexicain, le cowboy et le court-sur-pattes. Alors que la tempête s’abat au-dessus du massif, l’auberge va abriter une série de tromperies et de trahisons. L’un de ces huit salopards n’est pas celui qu’il prétend être ; il y a fort à parier que tout le monde ne sortira pas vivant de l’auberge de Minnie… Même si le réalisateur ne renonce pas aux scènes de combat violentes, le genre huit clos intègre ici beaucoup plus de dialogues à l'histoire, que dans ses précédents films...

Noah Baumbach réalise “Mistress America” (Greta Gerwig, Lola Kirke, Matthew Shear). Étudiante en première année dans une université de New York, Tracy se sent bien seule: elle ne fait ni les rencontres exaltantes auxquelles elle s'attendait, ni ne mène la vie urbaine trépidante à laquelle elle aspirait. Jusqu'au jour où elle est accueillie par sa future demi-soeur Brooke, New-Yorkaise pure et dure habitant à Times Square. Séduite par les extravagances de Brooke, Tracy découvre enfin le Manhattan dont elle rêvait…

Michael Rowe, australien mais mexicain d'adoption, sort son nouveau film "Early Winter" (Paul Doucet, Suzanne Clément, Micheline Lanctôt). C'est la première fois qu'il tourne en anglais. David, 40 ans, sa femme Maya, d'origine russe, et leurs deux enfants semblent mener une vie tranquille dans une petite ville au Canada. Afin de combler matériellement son épouse, David travaille jour et nuit comme homme à tout faire dans une maison de retraite. Quand David soupçonne Maya de le tromper, c’est toute son existence qui vacille. Le passé refait surface et menace de tout emporter sur son passage... Dans un climat peu propice aux sorties, un Canada rude, les personnages vivent la plupart du temps enfermés face aux autres. L’hiver symbolise la rudeur de leur relation, complexe, et basée sur des ressentis, et des faux-semblants... (voir notre critique ici). 

Acteur fétiche d'Abdellatif Kechiche, Olivier Loustau passe derrière la caméra et réalise avec "La Fille du patron" son premier long métrage. Après "20 ans d'écart", "Trop jeune pour elle", voici un nouveau film, sur des personnages qui tombent amoureux l'un de l'autre, malgré leur grand différence d'âge. Vital, 40 ans, travaille comme chef d’atelier dans une usine textile. Il est choisi comme « cobaye » par Alix, 25 ans, venue réaliser une étude ergonomique dans l’entreprise de son père sous couvert d’anonymat. La fille du patron est rapidement sous le charme de cet ouvrier réservé et secret qui s’ouvre peu à peu à son contact et se met à rêver d’une autre vie…

Sort également le huitième film de Carlos Saura "Anna et les loups" (Geraldine Chaplin, Fernando Fernán Gómez, José María Prada). L'arrivée de la belle Anna bouleverse la vie d'une famille bourgeoise espagnole. Les névroses, peurs et désirs des quatre membres de la famille s'exacerbent à son contact. Bonne semaine cinéphile à tous! 

 

Courtesy of Tamasa Distribution, Wild Bunch Distribution, Pyramide Distribution, SND, Twentieth Century Fox France

Partager cet article