Planète Cinéphile

Cette semaine

LE CINÉMA ITALIEN S'INVITE À SAINT GERMAIN

LE CINÉMA ITALIEN S'INVITE À SAINT GERMAIN

Du 28 au 31 janvier prochain se tiendra la huitième édition du festival de Rome au cinéma l'Arlequin, dans le quartier Saint Germain des Prés à Paris. Onze films inédits représentants les temps forts du cinéma italien de 2015 ont été sélectionnés. Ils seront présentés au public et aux professionnels en présence de leur auteur, l'objectif étant de mettre en avant le nouveau cinéma italien et de développer les échanges professionnels entre les deux pays.

 

Le film "Quo Vado" ouvrira le festival jeudi soir, en présence du réalisateur Gennaro Nunziante et de l'acteur Checco Zalone. Véritable succès de l'année dernière, le film a battu plusieurs records avec ses 8 millions d'entrées (terrassant ainsi le dernier Star Wars). Cette comédie familiale retrace l'histoire d'un fonctionnaire tranquille qui a tout ce dont il rêvait et qui va voir sa vie basculer.

"Arianna" de Carlo Lavagna, en enquêtant sur son passé médical, une jeune fille va découvrir un lourd secret médical.

"Dobbiamo parlare" de Sergio Rubini, un huis-clos présentant les règlements de compte entre deux couples.

"Italian Gangsters" de Renato de Maria retrace le passé de l'Italie en dressant un portrait inédit de la pègre italienne. Le film était d'ailleurs en compétition à la dernière Mostra de Venise.

"Lea" de Marco Tullio Giordana, inspiré de la vie de Lea Garofalo, le film retrace son histoire, sa famille de mafieux, sa disparition mystérieuse et l'enquête de sa fille qui va tout faire pour la retrouver.

"Lo Chiamavano Jeeg Robot", premier long-métrage de Gabriele Mainetti: un ancien condamné va par hasard développer des supers-pouvoirs et pouvoir faire le mal, sauf quand une jeune femme reconnaît en lui Jeeg Robot d'acier, héros du dessin animé japonais.

"N-Capace" est le premier film de Eleonara Danco. Documentaire autobiographique, il a reçu le prix du meilleur premier film au festival de Turin en 2014.

"Noi E La Guilia" de Edoardo Leo: trois quadragénaires décident de quitter leur vie pour réaliser leur projet commun: ouvrir un gîte rural. Ils vont alors se retrouver dans une aventure improbable.

"I Ricordi Del Fiume" des frères Gianluca et Massimiliano De Serio. Documentaire sur le bidonville en périphérie de la Stura à Turin et de l'opération qui a démantelé la «platz» et relogé les habitants dans de nouveaux logements.

"Se Dio Vuole" de Edoardo Falcone qui raconte l'histoire de Tommaso un chirurgien de renommé, après l'annonce de son fils qui veut devenir prêtre, il va se rapprocher du père Pietro pour tenter de comprendre le choix de son fils. Il a reçu le David di Donatello et le Nastro D’Argento du meilleur premier film et aussi le prix du public au Festival International de Tokyo.

"Wax: We Are The X" de Lorenzo Corvino, un road-movie plein de rebondissements mené par deux hommes et une femme envoyés à Monte Carlo. Le film est actuellement présentés dans plusieurs festivals.

 

Comme l'a dit, Robert Cicutto, le président directeur général de l'istituto Luce-Cinecittà «C’est pourquoi nous espérons que le festival «De Rome à Paris» au cinéma L’Arlequin soit, une fois encore, une occasion de fêter et de renforcer l’amitié entre le cinéma italien et le cinéma français.»

 

Informations et programmation: ici!

LE CINÉMA ITALIEN S'INVITE À SAINT GERMAIN
LE CINÉMA ITALIEN S'INVITE À SAINT GERMAIN

Partager cet article