Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "LA FABULEUSE GILLY HOPKINS"

CRITIQUE: "LA FABULEUSE GILLY HOPKINS"

Synopsis: "Depuis qu’elle a été abandonnée bébé par sa mère, Gilly Hopkins, 12 ans et au caractère bien trempé a épuisé une à une ses familles d’accueil. Assistant social, institutrice, copine de classe, familles d’accueil: Gilly n’a besoin de personne et elle le fait savoir. Mais son arrivée chez Maime Trotter, chaleureuse et bienveillante, va peut-être tout changer pour Gilly…"

Sortie (France): 24 Février 2016

 

Critique:

"La Fabuleuse Gilly Hopkins" est un film qui fait du bien. En effet, combien d’entre nous ont pu se sentir (pour X raisons) mal-aimé, pas à sa place, ne sachant pas ce que la vie avait réservé pour eux … Et bien, ce film nous montre que malgré tout, il faut toujours garder confiance, rester optimiste et garder espoir.

Gilly Hopkins – brillamment interprétée par Sophie Nélisse - est une petite fille de 13 ans qui semble très mature pour son âge et qui sabote tout ce que la vie met sur son chemin dans le seul but de se trouver disponible quand sa mère biologique « viendra » la récupérer. En effet, Gilly a été abandonnée par sa mère à sa naissance et depuis, elle s’est bâtie une réputation de dure à cuire et d’ado insolente. Sauf, qu’au fur et à mesure qu’elle apprend à connaître les personnes avec lesquelles elle vit, Gilly brise peu à peu cette carapace qu’elle s’était construite. Pour au final ne plus vouloir partir quand sa grand-mère biologique arrive sur le palier de la porte de Maime Trotter – génialissime Kathy Bates.

CRITIQUE: "LA FABULEUSE GILLY HOPKINS"CRITIQUE: "LA FABULEUSE GILLY HOPKINS"
CRITIQUE: "LA FABULEUSE GILLY HOPKINS"

Ce film mêle émotion, humour et péripéties à merveilles. Il y a des moments où nous trouvons Gilly insolente et ingrate et d’autres où elle nous fait rire. C’est sûr que quand elle imite Trotter/Bates, nous ne pouvons retenir notre fou rire tant l’imitation est bonne. Notre réaction est la même que celle de Bates, nous restons bouche bée sur le palier.

Pourquoi faut-il aller voir "La Fabuleuse Gilly Hopkins" ? Pour son casting bien sûr - Sophie Nélisse, Kathy Bates, Glenn Close - pour son histoire attendrissante et émouvante, et surtout pour nous montrer qu’il y aura toujours du bon dans ce monde. Comme dit Bates « qui a dit que la vie était moche ? J’ai seulement dit qu’elle était parfois dure et compliquée ». Alors oui, parfois nous avons l’impression d’avoir touché le fond et de ne pas savoir vers quoi se tourner ou dans quelle direction regarder. Mais c’est grâce à ces moments que nous pouvons réellement apprécier les joies que la vie peut nous apporter.

Nous n’avons plus qu’une chose à vous dire : Bonne projection !

Note:  (4/5)

Courtesy of Chrysalis Films

Partager cet article