Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "LES TUCHE 2: LE RÊVE AMÉRICAIN"

CRITIQUE: "LES TUCHE 2: LE RÊVE AMÉRICAIN"

"Les Tuche 2: Le Rêve Américain" est un film réalisé par Olivier Baroux. Il s'agit de la suite du film "Les Tuche", sorti en 2011 qui avait fait plus d'un million et demi d'entrées. Il a été présenté en film d'ouverture lors du Festival International du Film de Comédie de l'Alpe d'Huez.

Synopsis: "À l’occasion de l’anniversaire de « coin-coin », le benjamin de la fratrie, la famille Tuche part le retrouver aux États-Unis : les choses ne vont pas se passer comme prévu, mais alors pas du tout."

Sortie: 3 février 2016

L'équipe du film à l'Alpe d'Huez: "Tuche pas à mon pompon!'

L'équipe du film à l'Alpe d'Huez: "Tuche pas à mon pompon!'

Critique

Je suis généralement assez sceptique quand on annonce une suite à un film. Les deuxièmes épisodes sont souvent moins bien réussis, moins aboutis. J'étais donc assez méfiante à l'idée de la sortie des "Tuche 2", d'autant plus que j'avais trouvé le premier sympathique mais sans plus. De plus, le fait de tourner aux États-Unis m'embêtait aussi, je vois toujours ça comme une bonne occasion pour voyager plutôt que faire un film avec un véritable fond... Et au final il s'avère que ce deuxième épisode est une surprise, et même une bonne surprise!

Tout d'abord l'histoire se tient bien. On suit les péripéties de notre famille Bouzolloise avec plaisir, entre vannes made in Tuche et situations rocambolesques. Les gags sont plus nombreux et plus efficaces. L'écriture est bonne, plus fine que dans le premier. Je reconnais même avoir trouvé certains moments assez poétiques, faciles mais jolis. Il y a également un ou deux messages derrière le film, comme l'importance de savoir d'où on vient, qui font un peu déjà-vu mais qui sont traités suffisamment légèrement pour ne pas trop tomber dans le cliché. Au final, on est dans le décalé, les idées sont toutes exploitées et un a donc un résultat abouti. Le rythme du film est également bon. Encore une fois le format de une heure et demie sauve en partie le film, plus serait trop. Par ailleurs, le choix géographique est bien exploité, parfois un peu cliché mais c'est un bon prétexte à gags, bien travaillé et donc drôle.

CRITIQUE: "LES TUCHE 2: LE RÊVE AMÉRICAIN"

Enfin j'ai noté une différence d'écriture par rapport au premier surtout au niveau des personnages, ils sont plus attachants, plus humains. On sent comme une certaine attention aux acteurs et au potentiel de chacun. Le premier film était pour le coup un peu comme un brouillon pour le deuxième. Chaque membre de la famille a sa (forte) personnalité et on a peur qu'ils se marchent dessus, et qu'ils s'écrasent. Mais en réalité ils se complètent bien et forme même ce que l'on pourrait appeler une belle famille.. Jean-Paul Rouve et Isabelle Nanty, Jeff et Cathy Tuche forment un beau couple avec un doux accent de Bouzolles, mais en réalité les trois bons points ce ne sont pas eux, ce sont leurs enfants. Sarah Stern, Stéphanie Tuche; Pierre Lottin, Wilfried Tuche (alias Tuche Daddy); Théo Fernandez, Donald Tuche (plus connu sous le surnom donné par sa maman: Coin-Coin) forment une véritable fratrie aussi barrée que touchante. On passera sur Mamie Suze (Claire Nadeau), on ne comprend toujours pas ce qu'elle dit mais ça marche encore (et même plus...).

"Les Tuche 2" est donc une bonne suite, que je conseille même plus que le premier. C'est un film sympathique avec une bonne ambiance. Les six personnages forment une belle famille, haute en couleur et attachante. On sent que les acteurs se sont marrés et ils nous le transmettent. C'est simple, un peu barré, un peu excentrique et ça se regarde très bien.

 

Note:  (3,5/5)

 

Courtesy of Pathé Distribution

Partager cet article