Planète Cinéphile

Cette semaine

"SUPERGIRL", NOTRE AVIS SUR LE 1ER EPISODE DE LA SERIE

"SUPERGIRL", NOTRE AVIS SUR LE 1ER EPISODE DE LA SERIE

Synopsis: "Kara Zor-El est envoyée sur Terre pour veiller sur son jeune cousin, Kal-El. Mais la destruction de Krypton génère une onde de choc qui fausse la trajectoire de la nacelle de la jeune fille et l'expédie tout droit vers la zone fantôme. Dans cette dimension où le temps n'existe pas, elle reste endormie durant plusieurs années. Jusqu'au jour où elle atterrit sans trop savoir comment sur notre planète. Elle a alors 12 ans. Son cousin, lui, a bien grandi et s'est dévoilé entre temps au monde sous le nom de Superman. Pour lui permettre d'avoir une enfance humaine, il la place dans une famille d'adoption, les Danvers, un couple qui veille à ce qu'elle n'utilise pas ses super-capacités. Kal-El n'ayant plus besoin de sa protection, elle n'a de choix que de mener sa propre vie de son côté. Aujourd'hui, à 24 ans, Kara vit à National City et travaille dans un grand média pour l'impressionnante Cat Grant. Parviendra-t-elle à trouver sa place dans ce monde et donner un sens à sa vie ? Un accident va l'amener à user de ses pouvoirs..." 

C’est le lundi 26 octobre 2015, sur la CBS, que la nouvelle série DC Comics, Supergirl, a pris son envol avec la diffusion de son premier épisode. Nouvelle production de Greg Berlanti, l’un des producteurs de Arrow, The Flash et DC’s Legends Of Tomorrow, la petite dernière était donc très attendue par les fans de cet univers de super-héros. La série a réalisé l’un des meilleurs lancements de la saison avec une audience d’environ 13 millions de téléspectateurs. Malgré ce très bon score, le pilote est décevant.

Nous retrouvons le personnage de Kara Zor-El dans une ambiance très « girly », bien loin des atmosphères sombres auxquelles les séries DC Comics nous ont habitué. Ce personnage interprété par Melissa Benoist, est similaire à celui qu’elle joue dans la série Glee, il est assez niais. Cette niaiserie est vite agaçante, car on s’attend à une héroïne forte, avec du caractère et de l’humour, comme les personnages de Buffy ou Veronica Mars. Espérons que cela évolue dans le bon sens au fil des épisodes.

"SUPERGIRL", NOTRE AVIS SUR LE 1ER EPISODE DE LA SERIE

Rappelons-le, Kara est la cousine de Superman, super-héros sans lequel Supergirl n’existerait pas. L’absence de ce personnage n’est pas gênante, puisque la série est censée se concentrer sur les aventures de sa cousine, mais le fait de le faire parler à travers le personnage de Jimmy Olsen, sans réellement le voir à l’écran, énerve beaucoup.

La série marque également le retour de l’actrice Calista Flockhart (Ally McBealBrothers and Sisters) à la télévision. Elle joue ici le rôle de Cat Grant, la grande patronne de CatCo Worldwide Media. Sa relation avec Kara rappelle beaucoup celle d’Andrea (Anne Hathaway) et Miranda (Meryl Streep) dans Le Diable s'habille en Prada. Relation qu’on a hâte de voir évoluer.

Les effets spéciaux liés aux pouvoirs de Kara sont plutôt réussis, notamment sa vision laser et les scènes où elle vole. C’est agréable à regarder. L’intrigue sur l’organisation des aliens peut être intéressante à suivre, mais le look de ces super-vilains est tout simplement ridicule et décrédibilise la série.

"SUPERGIRL", NOTRE AVIS SUR LE 1ER EPISODE DE LA SERIE

Pour les plus fans de l’univers DC Comics, Helen Slater, la première actrice à avoir interprété Supergirl dans le film de 1984, joue la mère adoptive de Kara dans la série. Quant à son père adoptif, il est joué par Dean Cain, le Superman de la série Loïs & Clark : Les Nouvelles Aventures de Superman. Ce sont des petits clins d’œil qui font toujours plaisir aux fans.

Même si ce premier épisode est plutôt moyen, on est curieux de découvrir les prochains épisodes pour voir comment Kara va réagir lorsqu’elle apprendra la vérité sur sa mère et de quelle manière sa relation avec Cat Grant va évoluer. Et on espère surtout que la série perdra de sa niaiserie et deviendra un peu plus sombre, au même titre que les autres séries DC Comics.

Voir l’épisode en VOD VOSTFR 

Courtesy of MyTF1VOD & CBS

Partager cet article