Planète Cinéphile

Cette semaine

@ L'AFFICHE, 10 FEVRIER 2016

@ L'AFFICHE, 10 FEVRIER 2016

Cette semaine à l'affiche chers cinéphiles, le mot d'ordre est la comédie : avec le marvel déjanté "Deadpool", très réussi, et les suites françaises "Joséphine" et "Tour infernale", nous avons le choix! On a aussi vu "Free Love" et bien que le film ne soit pas très sophistiqué le réalisateur nous livre un beau message porteur d'amour et de liberté. 

 

Cette semaine est sous le signe du rire avec trois comédies à l'affiche. On commence par le marvel "Deadpool" de Tim Miller (Ryan Reynolds, Morena Baccarin). A l'origine, ce héros s'appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir "Deadpool". Armé de ses nouvelles capacités et d'un humour noir survolté, "Deadpool" va traquer l'homme qui a bien failli anéantir sa vie. Il y a quelques semaines, la bande-annonce sanglante avait de quoi nous achopper pour sa singularité déroutante qui, déjà, ne faisait pas de "Deadpool" un Marvel familial américain standard. Le personnage n'a rien d'un super héros traditionnel. Bien au contraire il est très cabotin, il n'est pas là que pour servir le bien : blagues à l'humour très noir, gestes odieux et certaines blagues interdites aux plus jeunes... D'ailleurs loin des standards, le héros affiche même un physique monstrueux après une transformation génétique. Qu'il est loin le temps où Ryan Reynolds jouait dans "Green Lantern", et heureusement pour nous ce nouveau Marvel nous l'efface vite. Rob Liefeld, le créateur du super-héros s'exprime ainsi : "on ne pouvait rêver plus beau cadeau (...) Ce film est la meilleure adaptation de Deadpool que j'ai vue de ma vie" et nous le validons!

Dans la lignée de la comédie, 2016 s'annonce comme une année de "suites" pour le cinéma français. Après "les Tuche 2" et bien avant la sortie de "Camping 3" au printemps, voici d'abord "La Tour 2 contrôle infernale" et "Joséphine s'arrondit". Pour ces deux sorties, petite nouveauté. L'équipe change, surtout du côté de la caméra puisque c'est la tête d'affiche comique qui prend les rennes. Pour la "Tour 2", Eric Judor se met aux commandes de la réalisation pour filmer son compagnon de drôleries : Ramzy Bedia et aussi Marina Foïs. Octobre 1981. Ernest Krakenkrick et Bachir Bouzouk sont deux brillants pilotes de l’armée française. Suite à une malencontreuse erreur au cours d’un test de centrifugeuse, ils perdent une partie de leur potentiel intellectuel. L’armée voulant les garder dans l’aviation, on leur trouve un poste de bagagistes à Orly Ouest... 

Alors que Agnès Obadia avait réalisé le premier "Joséphine", c'est Marilou Berry qui réalise le suivant. La comédienne a visiblement suffisamment apprécié son personnage pour diriger les rennes d'une production qui raconterait la suite de son histoire d'amour entre son personnage et celui de Gilles... Et justement dans le premier "Joséphine", nous avions eu du mal à accrocher avec ce duo pas assez glamour, qui se formait! Alors de là à les imaginer avoir un enfant ensemble, il y a encore un pas à franchir! Quoiqu'il en soit, malgré ses errerements, c'est notre petite "Bridget Jones française"! 

Peter Sollett a réalisé "Free Love(Julianne Moore, Ellen Page). Années 2000. Laurel, est une brillante inspecteur du New Jersey. Sa vie bascule le jour où elle rencontre la jeune Stacie. Leur nouvelle vie s’effondre quand Laurel découvre qu’elle est atteinte d’un cancer en phase terminale. Laurel a un dernier souhait : elle veut que sa pension revienne à la femme qu’elle aime, mais la hiérarchie policière refuse catégoriquement. Laurel et Stacie vont se battre jusqu’au bout pour faire triompher leurs droits (voir notre critique ici).

Enfin, on termine avec l'adaptation d'Alain Gsponer "d'Heidi" (Anuk Steffen, Bruno Ganz). Heidi, une jeune orpheline, part vivre chez son grand-père dans les montagnes des Alpes suisses. D'abord effrayée par ce vieil homme solitaire, elle apprend vite à l'aimer et découvre la beauté des alpages avec Peter, son nouvel ami. Mais la tante d'Heidi, estimant quil ne s'agit pas là d'une éducation convenable, place la fillette dans une riche famille de la ville. Heidi va-t-elle supporter cette vie, loin de la montagne et de son grand-père ? Bonne semaine à tous!

 

Courtesy of StudioCanal, UGC Distribution, Légende Distribution, Twentieth Century Fox France, Bac Films

Partager cet article