Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "A PERFECT DAY"

CRITIQUE: "A PERFECT DAY"

Synopsis: "Un groupe d’humanitaires est en mission dans une zone en guerre : Sophie, nouvelle recrue, veut absolument aider ; Mambru, désabusé, veut juste rentrer chez lui ; Katya, voulait Mambru ; Damir veut que le conflit se termine ; et B ne sait pas ce qu'il veut."

Sortie (France): 16 Mars 2016

 

Critique:

"A Perfect Day" est un film humanitaire et engagé. Ce n’est pas compliqué, tout le monde le sait, plus le thème du film est simple et plus il est facile de le créer et de captiver son spectateur. Ceci étant dit, parfois il en faut un tout petit plus qu’une corde à trouver. Pourquoi parlons-nous de corde, vous nous direz ? Et bien parce que cette fameuse corde est le point d’ancrage de ce film. Et oui, pendant près de deux heures, nos protagonistes cherchent une corde afin d’extraire un cadavre d’un puit pour que l’eau ne soit plus contaminée. Alors oui, bien sûr, il ne s’agit pas seulement de cette corde. Nous découvrons la vie dans les Balkans, ses habitants, les tragédies subies, les Nations Unies et bien entendu les actions qui ont pour but de trouver des solutions et qui au final ne font qu’aggraver la situation. Les gens veulent aider mais les gens ont peur, les gens respectent les lois établies même si la vie d’autres personnes en dépend.

 

"A Perfect Day" est très bien écrit, très bien réalisé et superbement interprété. A l’image des films souvent sélectionnés à Cannes, nous retrouvons certaines caractéristiques, à savoir : un rythme lent (si toutefois rythme il y a) et une longueur qui se ressent beaucoup trop.

CRITIQUE: "A PERFECT DAY"CRITIQUE: "A PERFECT DAY"
CRITIQUE: "A PERFECT DAY"CRITIQUE: "A PERFECT DAY"

Il y a tout de même des points positifs. En effet, ça ne peut pas toujours être négatif et puis nous avons pour habitude d’être optimiste et de toujours voir le verre à moitié plein. Quels sont-ils, ces points positifs ? Un scénario bien ficelé avec une pointe d’humour tombant toujours à point nommé et souvent de la bouche de B, brillant Tim Robbins; une très belle cinématographie et des paysages à couper le souffle. Il ne faut pas oublier la dureté de ces milieux hostiles où ‘Baboushkas’ (grand-mère en Russe) ramenant le troupeau d’animaux en évitant les mines et les soldats se côtoient au quotidien. Il est difficile de cohabiter quand les barrières linguistiques et culturelles s’entrechoquent. Il l’est encore plus quand aucune des deux parties n’est partisante. Ce qui nous vaut des scènes assez drôles.

"A Perfect Day" reste un bon film même si ça ne transpire pas dans cet article. Il ne faudra surtout pas être fatigué ou alors avoir travaillé comme un acharné toute la journée pour aller le voir. Il vaut mieux être en forme si vous ne voulez pas vous faire avoir par la sieste qui vous nargue tout au long du film.

Note: (2/5)

 

Courtesy of UGC Distribution

Partager cet article