Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "FIEVEL ET LE NOUVEAU MONDE"

CRITIQUE: "FIEVEL ET LE NOUVEAU MONDE"

Synopsis: "Persécuté par les chats en Russie, Fievel embarque avec sa famille pour le Nouveau Monde : l’Amérique. Au cours du voyage en bateau, Fievel tombe à l’eau pendant une terrible tempête et échoue dans le port de New-York. Désormais seule, la jeune souris, aidée par de nouveaux amis, va braver tous les dangers pour retrouver sa famille… "

Sortie (France - Version Restaurée): 25 Mai 2016

A l'occasion des 30 du film qui date déjà de 1987, sort dans nos salles une version restaurée de ce film d'animation. Une excellente opportunité de redécouvrir où tout simplement découvrir l'aventure de Fievel.  

 

Critique:

Juger un film pour enfants, c'est délicat, celui-ci a 30 ans lorsque l'on écrit cette critique et il faut bien avouer que certains d'entre nous ne le connaissent peut-être pas; le voir avec des yeux d'adulte donnera une vision différente de celle d'un enfant qui va sûrement aimer. Enfin, espérons-le! Une fois n'est pas coutume on ne va ni parler de Disney, ni de Ghibli, mais bien d'un dessin animé  qui est produit par Steven Spilberg. Rien que d'écrire  son nom n'étonne. On a donc l'histoire des immigrants voyageant vers le nouveau monde (L'Amérique) et la route va être long pour le rat qui perd de vue sa famille. C'est donc le courage et l'adaptation à un nouvel environnement dont il est question, de bonnes valeurs pour nos mômes.

L'animation, c'est du solide et le mix avec la musique est génial à certains moments. Qui dit dessin animé dit musique en plein milieu, il faut avouer que l'on n'est pas fan de ces coupures pour laisser place à une partition. cela n'empêche pas que le tout fonctionne pour une ambiance jazzy plaisante. Les environnements exigus et les bas-fonds de New York (ce sont des rats donc normal) donnent un cachet unique au film.

CRITIQUE: "FIEVEL ET LE NOUVEAU MONDE"
CRITIQUE: "FIEVEL ET LE NOUVEAU MONDE" CRITIQUE: "FIEVEL ET LE NOUVEAU MONDE"

Il faut remettre le film dans son contexte, une période où le dessin d'animation était à son apogée et ce "Fievel Et Le Nouveau Monde" est un bon ambassadeur de cette époque. C'est d'un classicisme, mais qui cependant remmet au goût du jour des valeurs oubliées dans la plupart des films d'animation qui sortent en 2016. L'espoir permet de grandes choses et c'est le message du long-métrage.  

Note:  (3/5)

 

Courtesy of Splendor Films

Partager cet article