Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "X-MEN: APOCALYPSE"

CRITIQUE: "X-MEN: APOCALYPSE"

Synopsis: "Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu. Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d'années et désillusionné par le monde qu'il découvre, il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l'humanité et régner sur un nouvel ordre. Raven et Professeur X vont joindre leurs forces pour affronter leur plus dangereux ennemi et sauver l'humanité d'une destruction totale."

Sortie (France - 3D): 18 Mai 2016

 

Critique:

Les films "X-Men" ont tous marqué les esprits. En bon ("X-Men 2", "X-Men: Days Of Future Past") ou en mauvais ("X-Men: L'Affrontement Final"). Ce Apocalypse ne nous inspirait guère, nous y sommes allés à reculons. Et nous devons bien avouer que le résultat est loin de ce que l'on pensait, et surtout loin de l'avis de la plupart des critiques sorties jusque-là.

Cette Apocalypse est belle et bien là. On en prend plein les yeux, le grand écran du cinéma apporte un vrai plus. C'est le premier film X-Men qui se permet ce type d'explosions visuelles, ce type de délires à tout casser sur son passage. Cependant, Bryan Singer n'oublie pas de traiter des thèmes (comme il a pu le faire parfaitement dans "X-Men 2" avec la différence), comme dans tous les autres films de la franchise qu'il a réalisé.

CRITIQUE: "X-MEN: APOCALYPSE"CRITIQUE: "X-MEN: APOCALYPSE"
CRITIQUE: "X-MEN: APOCALYPSE"

"Apocalypse" arrive au moment parfait, pour relancer la franchise qui aurait risqué de lasser avec un autre film. Ce volet est celui qui se détache le plus des autres films. Les nouveaux protagonistes comme Diablo, Jean Grey ou Cyclope sont très attachants et rythment très bien le film avec leurs apparitions. Michael Fassbender joue à la perfection, malgré le fait que son personnage soit complêtement laissé de côté durant la deuxième moitié du film.

En effet, le film est séparé en deux sur de nombreux points. Le ton oscille entre du très léger (Quicksilver) et du très sombre (Apocalypse). Cela pourrait déranger certains spectateurs qui ne sauraient donc pas sur quel pied danser mais l'ensemble reste cohérent et bien dosé. La première partie est assez calme, et la deuxième est beaucoup plus concentrée sur l'action, mais n'en fait jamais trop afin de captiver le spectateur. Elle augmente en intensité jusqu'à arriver à un final où l'on a vraiment l'impression d'arriver à un accomplissement de la part des héros. Les effets spéciaux sont parfois bluffants, mais également parfois dignes d'un "Sharknado"... La photographie est nette et lumineuse, donc très agréable.

Les enjeux du film sont collausaux, bien exposés donc crédibles. Le grand écran du cinéma apporte une réelle dimension au film. Le scénario tient la route, même si on regrette le trop peu de dévoleppement de Mystique ou de Magnéto lors de la deuxième partie. Les retournements sont parfois un peu brusques également.

CRITIQUE: "X-MEN: APOCALYPSE"
CRITIQUE: "X-MEN: APOCALYPSE"
CRITIQUE: "X-MEN: APOCALYPSE"

En résumé, ce "X-Men: Apocalypse" se démarque totalement du reste de la franchise, pour le plaisir des fans et aussi pour le plaisir de ceux qui, comme nous, commençaient à se lasser de la franchise. Les 2h25 du film (car on est resté jusqu'à la dernière seconde du générique... pour pas grand chose) passent sans que l'on ne s'en rende compte ne serait-ce qu'une seule seconde. On en redemande !

Note:  (4/5)

 

Courtesy of Twentieth Century Fox France

Partager cet article