Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "CONJURING 2: LE CAS ENFIELD"

CRITIQUE: "CONJURING 2: LE CAS ENFIELD"

Synopsis: "Une nouvelle histoire vraie issue des dossiers d’Ed et Lorraine Warren : l’une de leurs enquêtes les plus traumatisantes.
Lorraine et Ed Warren se rendent dans le nord de Londres pour venir en aide à une mère qui élève seule ses quatre enfants dans une maison hantée par des esprits maléfiques. Il s'agira d'une de leurs enquêtes paranormales les plus terrifiantes…
"

Sortie (France): 29 Juin 2016

 

Critique:

Une suite s'imposait à "The Conjuring". Il fallait continuer à explorer les aventures d'Ed et Lorraine Warren. Ce "Conjuring 2: Le Cas Enfield" n'a pas été fait dans la précipitation puisqu'il s'est fait attendre et a bénéficié d'une campagne marketing très étalée. James Wan ("Insidious", "Saw") est de retour derrière la caméra, et cela rassure d'emblée les fans du premier. Ce cinéaste a marqué de nombreuses fois le cinéma d'horreur avec par exemple les deux films cités un peu plus haut. Les attentes des spectateurs envers "Conjuring 2" étaient donc justifiées. Pour quel résultat ?

Mis à part du premier, le film est un bon long-métrage. Juste bon oui... Et c'est bien dommage. Le film brille par moments et nous offre de grosses frayeurs bien qu'il soit moins intense que le premier. Celui-ci s'intérèsse encore plus aux personnalités d'Ed et Lorraine, ce qui faisait la force du premier est ici renforcé. En effet, ce film est un film à personnages. Ils sont véritablement au coeur du long-métrage et ce sont eux qui vous feront apprécier le film ou non. Là où on rencontre d'autres problèmes beaucoup plus importants, c'est quand on regarde ce film en considérant le premier...

CRITIQUE: "CONJURING 2: LE CAS ENFIELD"
CRITIQUE: "CONJURING 2: LE CAS ENFIELD"CRITIQUE: "CONJURING 2: LE CAS ENFIELD"

L'énorme point faible du film est que c'est une véritable copie du premier. La structure est la même et on s'en rend très vite compte et on sait à l'avance ce qui va se passer. On a clairement l'impression de voir le même film, seules les scènes qui font peur changent. Le climax est construit de la même manière, on retrouve les mêmes scène intimistes entre Ed et Lorraine, les enfants ont les mêmes caractères... Malheuresment ce film fait beaucoup moins ressortir la tension que le premier. Il faut dire que la barre avait été placée très haute. Les moments de tension restent de très bonne facture, mais sont plus supportables que dans le premier. Pour créer de la tension, James Wan utilise des décors avec des entrées multiples, ou des zones bouchées au noir pour ne pas qu'on puisse savoir d'où va arriver la menace, et ça marche à chaque fois.

La caméra continue de passer par des endroits très étroits, nous offrant des séquences magnifiques comme celle où on passe pour la première fois dans toutes les chambres. La photographie est toujours aussi bien travaillée, le son également. Le ton du film est plus sombre, mais moins prenant car tout est plus explicite que dans le premier et les moments de tension sont parfois déjà-vu. Le film est également beaucoup trop long (2H13 avec générique), et souffre de moments de vide à une ou deux reprises. La progression de la tension est plus nette ici, et le film offre plus de scènes spectaculaires que le premier, retirant tout l'implicite que réussissait à garder le premier malgré tout.

CRITIQUE: "CONJURING 2: LE CAS ENFIELD"
CRITIQUE: "CONJURING 2: LE CAS ENFIELD"CRITIQUE: "CONJURING 2: LE CAS ENFIELD"

Nous sommes rentrés dans le film après un long moment, la scène d'introduction faisant trop redite du premier. A noter que la salle était comble, les gens faisaient la queue pour le voir. Bien évidemment, la fête du cinéma y est pour quelque chose, le film étant arrivé premier aux séances du matin sur Paris (2567 entrées !).

Ce "Conjuring 2: Le Cas Enfield" est un bon film, et un très bon film d'horreur pour ceux qui n'ont pas vu le premier récemment... Dommage car on ressort avec un sentiment de gâchis, le film sent trop le déjà-vu... James Wan n'est définitivement pas doué pour faire briller ses suites, "Insidious 2" nous avait aussi déçu par rapport à son prédécésseur.

Note: (3,5/5)

 

Courtesy of Warner Bros. France

Partager cet article