Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "SWEET HOME" (EN DVD & BLU-RAY LE 27 JUILLET)

CRITIQUE: "SWEET HOME" (EN DVD & BLU-RAY LE 27 JUILLET)

Synopsis: "Chaque année, en Espagne, il y a plus de 50 000 expulsions. 
85 % sont réalisées pacifiquement. 
13% par la force. 
Et 2%, en utilisant d’autres méthodes…
"

Sortie (France - DVD & Blu-Ray): 27 Juillet 2016

Caractéristiques techniques Blu-Ray:

Formet image: 2.35 - Résolution film: 1080 25p

Format Son: Espagnol & Français DTS HD Master Audio 5.1

Sous-titres: Français

Durée: 1h20

Blu-Ray pour 19.99€, DVD pour 14.99€

Des exemplaires à gagner sur notre Twitter !

 

Critique:

"Sweet Home" est un slasher particulièrement glauque, prenant et viscéral. Ces trois adjectifs résument parfaitement ce film, véritable oeuvre de cinéma du genre horrifique. Le film récupère les codes classiques du genre (pied prêt à se faire attraper, la hache véritable objet de tension) mais les utilise d'une manière novatrice sans jamais tomber dans la facilité.

L'ambiance pèse sur le spectateur tout au long, grâce à un contexte spatio-temporel non divulgé. On ne sait pas où on est, on perd nos repères dans la ville et dans l'immeuble. Les allers et venus des personnages dans les étages ne sont pas répétitifs, comme on le voit souvent dans les films d'invasions de maisons. Le gore est justement dosé et gradué. Seuls quelques plans mettront mal à l'aise les personnes sensibles sur le sujet. On est très loin d'un "Hostel" par exemple.

Le scénario tient la route et on s'identifie rapidement aux personnages. Leur histoire pourrait arriver à n'importe qui et la menace est autant massive physiquement que psychologiquement. Ella va évoluer tout au long du film, chacune dés évolutions nous faisant considérer la précédente comme du pipi de chat. Les personnages paraissent forts, grâce à d'excellents acteurs qui délivrent une véritable angoisse, notamment quand ils crient. La caméra est très ambulante, certains plans sont ultra esthétisés comme la pluie qui tombe à grosses gouttes.

"Sweet Home" se regarde très facilement, sans pour autant tomber dans la facilité. Une belle oeuvre du cinéma de genre, qui se porte très bien en cette année 2016 !

 

Courtesy of Wild Side

Partager cet article