Planète Cinéphile

Cette semaine

"AMERICAN HORROR STORY", NOTRE AVIS SUR LE 1ER EPISODE DE LA SAISON 6

"AMERICAN HORROR STORY", NOTRE AVIS SUR LE 1ER EPISODE DE LA SAISON 6

Synopsis: "A la suite d'une douloureuse épreuve, Matt et Shelby décident de s'installer en Caroline du Nord pour s'éloigner des grandes villes et débuter une nouvelle vie pleine de paix et de tranquillité. Le couple fait l'acquisition d'une vieille maison qui va peu à peu se révéler inquiétante. Témoin d'étranges phénomènes, Shelby ne se sent plus en sécurité dans son nouveau chez-soi. Et son époux a bien du mal à croire à ses histoires qui ressemblent davantage à des visions. La jeune femme perdrait-elle la tête ?"

C’est le mercredi 24 septembre 2016, sur la chaîne câblée FX, que la série American Horror Story a fait son retour tant attendu avec la diffusion du premier épisode de la saison 6. Après de longs mois d’attentes, le public a enfin pu découvrir le thème de cette nouvelle saison. La série a réalisé un très bon démarrage, 5,14 millions de téléspectateurs étaient présents devant leur écran. 

Cette année, Ryan Murphy et toute son équipe ont décidé de jouer avec les nerfs des fans en ne dévoilant aucune information sur le thème et l’intrigue de la saison avant sa diffusion. Ils se sont même amusés à mettre en place une campagne marketing visant à mener le public sur de fausses pistes. Après Murder HouseAsylum, Coven, Freak Show et Hotel, à quoi les téléspectateurs doivent-ils s’attendre ?  

Réponse : American Horror Story - Roanoke

Ce premier épisode nous présente la saison comme une fausse série documentaire basée sur des faits réels. Dans ce documentaire, intitulé My Roanoke Nightmare, les scènes sont reconstituées par des acteurs et commentées par les personnages qui les ont réellement vécus.

Il semblerait que cette saison soit celle du changement pour la série. En plus d’introduire une stratégie marketing innovante et de proposer un format d’épisode totalement inédit, le générique d’ouverture a disparu et la saison ne sera composée que de dix épisodes (soit trois de moins que pour les autres saisons). Malgré tous ces efforts mis en place pour se renouveler, ce "season premiere" est décevant. 

"AMERICAN HORROR STORY", NOTRE AVIS SUR LE 1ER EPISODE DE LA SAISON 6

Pour la partie reconstitution, nous retrouvons Sarah Paulson, Cuba Gooding Jr. ("American Crime Story") et Angela Bassett, trois habitués de Ryan Murphy. Pour la partie "réelle", nous avons Lily Rabe, Andre Holland et Adina Porter. Cet épisode nous a donc introduit seulement trois des personnages principaux. C’est assez frustrant puisque la série a l’habitude d’intégrer rapidement de nombreux personnages pour enrichir l’univers de chaque saison. De nouveaux personnages vont bien sûr faire leur apparition dans les prochains épisodes, mais on aurait aimé apercevoir Denis O’Hare, Evan Peters, Finn Wittrock ou encore Lady Gaga.

Les personnages de Matt et Shelby sont pour le moment assez simples et pas très intéressants. Ce n’est pas le cas du rôle d’Angela Bassett qui semble jouer un personnage compliqué que l’on a hâte de découvrir davantage. 

Le format faux documentaire peut être intéressant, mais dans cet épisode, les témoignages face caméra ont tendance à casser le rythme et ennuyer. Si ce format est le même pour les autres épisodes, on espère qu’il sera mieux exploité.

Cette nouvelle saison fait référence à Murder House, la première saison, dans laquelle un couple emménage dans une maison hantée. L’intrigue semble similaire, mais en plus d’une vielle demeure, Roanoke intègre une mystérieuse forêt. Le côté documentaire est également un clin d'oeil au film "Le Projet Blair Witch", ce qui fera surement plaisir aux fans de films d’horreur.

"AMERICAN HORROR STORY", NOTRE AVIS SUR LE 1ER EPISODE DE LA SAISON 6

Ce nouveau thème est très intriguant. Il s’inspirerait de faits qui ont lieu en Caroline du Nord. Au XVIème siècle, une colonie anglaise débarque sur l’île de Roanoke, mais quelques années plus tard, elle disparaît de manière étrange lors de la guerre anglo-espagnole. Aujourd’hui, cette disparition est encore un mystère. C’est sur cette île que se déroule l’intrigue de cette nouvelle saison et on est curieux d’en découvrir les secrets.

Parmi tous ces changements, la photographie et la bande-son sont toujours impeccables, renforçant l’atmosphère pesante et mystérieuse de la série.

Même si ce premier épisode est plutôt ennuyant et très différents de ceux des précédentes saisons, on a envie de voir la suite, de découvrir les autres personnages et les mystères que nous réservent cette île. On espère aussi que cette saison aura le droit à son générique personnalisé, car sans ça, la série perd un peu de son charme.

Note:  (3/5)

 

Courtesy of 20th Century FOX

Partager cet article