Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "BEN-HUR" (2016)

CRITIQUE: "BEN-HUR" (2016)

Synopsis: "Ben-Hur retrace l’histoire épique de Judah Ben-Hur, un prince accusé à tort de trahison par Messala, son frère adoptif, officier de l’armée romaine. Déchu de son titre, séparé de sa famille et de la femme qu’il aime, Judah est réduit à l’esclavage. Après des années en mer, Judah revient sur sa terre natale dans le but de se venger. Il va y rencontrer son destin."

Sortie (France - 3D): 7 Septembre 2016

 

Critique:

Véritable catastrophe au box-office américain (80 millions de dollars de pertes), "Ben-Hur" de Timur Bekmanbetov vient de faire son entrée dans les salles françaises. Le film vaut-il cet échec cuisant ? Et bien... en partie mais pas à ce point là. Peut-être parce qu'on a pas vu l'original ! Il y a de véritables abérrations, mais le film tient plutôt la route pour un film avec une course de chars... Vous avez compris la blague hein ?

L'abérration la plus impresionnante du film, et c'est le comble pour un film d'époque, vient des costumes. Entre les pantalons blancs sortis de chez Blanc Du Nil et les cols en V Celio, les costumes sentent vraiment la machine à coudre industrielle. Même les costumes censés être sales font trop propres, et les armures ne donnent pas l'impression d'avoir vu des batailles sanglantes. Ces vêtements sont à votre disposition dans le module photo juste en dessous.

CRITIQUE: "BEN-HUR" (2016)
CRITIQUE: "BEN-HUR" (2016)

Autre défaut majeur, le casting des acteurs aux visages d'anges. On voit clairement la tonne de maquillage qu'ils portent, leurs coupes de cheveux donnent l'impression qu'ils sortent de chez le coiffeur, et les barbes sont trop parfaitement scultées. En soit, les acteurs jouent très bien mais leurs vêtements, maquillages et coiffures ne donnent pas l'impression de voir un film d'époque. On affectionne particulièremnt Toby Kebbell vu dans l'excellente série "Black Mirror" dont on vous parlera prochainement...

On peine à voir la profondeur avec les lunettes 3D à cause d'éléments qui bouchent le décor, bien que ceux-ci soient plus réalistes que les costumes ! On regrettera une sur-utilisation de certains décors, surtout celui de la devanture de la maison familiale. On sent qu'ils étaient content d'avoir ce décor alors ils ont voulu faire se passer un maximum de scènes ici, alors que ça n'a pas toujours de sens. En parlant de sens, on ne sais pas pourquoi certains personnages font certaines actions, notamment (sans spoiler) des actions en rapport avec la mère de Judas.

Les rares scènes d'action (on en compte 2 ou 3) sont maîtrisées, on ressent une véritable envie de pousser l'esthétisme, notamment lors d'une trop courte séquence de bataille sous la neige. Le film a du mal à définir son personnage principal. On pense au début que cela va être Messala, puis on se rend compte petit à petit que c'est en fait Judas, mais Messala revient et il reprend le devant, et ce durant quasiment toute la première heure ! Le film est également un peu long par moments, un quart d'heure en moins aurait été le bienvenu ! La musique de fin est très mal choisie, elle ne colle pas du tout à l'ambiance du film, elle fait beaucoup trop musique moderne.

CRITIQUE: "BEN-HUR" (2016)
CRITIQUE: "BEN-HUR" (2016)

"Ben-Hur" n'est certainement pas un chef-d'oeuvre, mais ce n'est pas non plus un ratage total. Un film parmi tant d'autres sortis cet été qui sont dans la même situation... Cinéma où es-tu ?

Note:  (3/5)

 

Courtesy of Paramount Pictures France

Partager cet article