Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "BLAIR WITCH"

CRITIQUE: "BLAIR WITCH"

Synopsis: "James et un groupe d'amis décident de s'aventurer dans la forêt de Black Hills dans le Maryland, afin d'élucider les mystères autour de la disparition en 1994 de sa sœur, que beaucoup croient liée à la légende de Blair Witch. Au départ, les jeunes étudiants s'estiment chanceux en tombant sur deux personnes de la région qui leur proposent de les guider à travers les bois sombres et sinueux. Mais tandis qu'ils s'enfoncent dans la nuit, le groupe est assailli par une présence menaçante. Peu à peu, ils commencent à comprendre que la légende est bien réelle et bien plus terrifiante que ce qu'ils pouvaient imaginer..."

(Interdit aux moins de 12 ans)

 

Critique:

Cette année 2016 est définitivement particulièrement bonne en matière de films d'horreur. "Blair Witch" vient rejoindre les acclamés "The Witch" et "Conjuring 2: Le Cas Enfield" dans la liste des films d'horreur qui méritent le visionnage en salles. Car si des films comme "The Door" ou "Dans Le Noir" méritent juste un visionnage à la maison, ce "Blair Witch" 2016 est une véritable expérience de terreur à vivre dans toute sa grandeur dans une salle de cinéma. Du moins si vous le pouvez car le film est très mal distribué sur Paris...

CRITIQUE: "BLAIR WITCH"
CRITIQUE: "BLAIR WITCH"
CRITIQUE: "BLAIR WITCH"

Passée une phase d'introduction assez lourde en informations techniques, le film nous emporte dans cette forêt, et dés cet instant l'opression se fait ressentir. Les repères disparaissent et l'horreur commence. Tout se joue sur l'ambiance, il y a très peu de jumpscares et même lorsqu'il y en a ils restent très intelligents. Comme dans "Paranormal Activity 3", le film fait monter la tension pour parfois ne pas se gêner de rien nous proposer. Dans ce cas, la tension reste à son comble et on se demande quand le danger va se manifester pour la prochaine fois. Les moments qui font le plus peur sont souvent ceux où l'on voit le moins de choses, et c'est très rare de voir ça à l'heure où les films d'horreur jouent souvent avec la surenchère... Il faut tout de même noter que le film n'échappe pas aux petits clichés du found-footage, mais cela reste un défaut assez mineur.

Le film est également intelligent sur le plan technique, car il utilise plusieurs caméras (DV, numérique, GoPro) et permet ainsi de jouer sur différentes peurs. Bien sûr le film disposes de légères failles, comme quand les personnages regardent dans l'objectif des caméras placées aux oreilles plutôt que de regarder les personnages dans les yeux. Le son de l'enregistrement sur la caméra DV rappelle le film original et lui rend ainsi hommage en jouant sur la même ambiance. Si l'on devait comparer ces deux films, nous dirions que "Blair Witch" est tout aussi excellent, mais est moins implicite.

Il y a un véritable travail sur le son qui donne à cette forêt une dimension interminable, aspect appuyé par les plans avec le drone qui nous montrent que nous sommes seuls au milieu de cet espace dangereux. Aucune issue n'est possible à aucun moment, les personnages sont coincés dans le noir et n'ont aucune idée de ce qui peut bien se passer... une ouverture vers de possibles suites ? Peu envisagable au vu des résultats du film au box-office: 17 millions de dollars ont été récoltés à l'heure où nous écrivons ces lignes... Le film a bien sûr remboursé son budget de 5 (petits) millions de dollars mais des franchises comme "Paranormal Activity" ont fait bien mieux !

CRITIQUE: "BLAIR WITCH"CRITIQUE: "BLAIR WITCH"
CRITIQUE: "BLAIR WITCH"

"Blair Witch" est une véritable expérience cinématographique de terreur, qui complète parfaitement bien la saga. C'est loin d'être un film d'horreur débile, il y a même une théorie très intéréssante à explorer vers la fin. Les amateurs de sensations fortes seront servis ! A voir et à revoir.

Note:  (4/5)

 

 

Courtesy of Metropolitan FilmExport

Courtesy of Metropolitan FilmExport

Partager cet article