Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "FRANTZ"

CRITIQUE: "FRANTZ"

Deux ans après sa comédie "Une Nouvelle Amie", François Ozon revient avec "Frantz", un drame en noir et blanc qui met en scène le français Pierre Niney ("Saint Laurent") et la jeune allemande Paula Beer. Le film était en compétition lors de la 73ème édition de la Mostra de Venise.

 

Synopsis: "Au lendemain de la guerre 14-18, dans une petite ville allemande, Anna se rend tous les jours sur la tombe de son fiancé, Frantz, mort sur le front en France. Mais ce jour-là, un jeune Français, Adrien, est venu se recueillir sur la tombe de son ami allemand. Cette présence à la suite de la défaite allemande va provoquer des réactions passionnelles dans la ville."

 

Sortie (France): 7 Septembre 2016

CRITIQUE: "FRANTZ"CRITIQUE: "FRANTZ"

Critique:

On peut dire beaucoup de choses sur "Frantz", c'est en effet un film riche dont on pourrait longuement parler. Mais commençons par l'essentiel, ce qui nous semble être la meilleure raison d'aller voir le film: le casting ! Ici un seul nom connu, Pierre Niney, petit prodige de la Comédie Française, chouchou du cinéma français, césarisé l'année passée. Il joue donc ici Adrien Rivoire, un personnage malade d'avoir perdu son ami à la guerre. Rien à redire, son jeu est juste et l'on n'en attendait pas moins de lui (même si on doit reconnaître que la moustache ça fait quand même un drôle d'effet). Mais en réalité ce n'est pas vraiment de Pierre Niney dont on voudrait vous parler, non si il y a bien un nom à retenir c'est celui de Paula Beer, celle qui joue donc Anna. A tout juste 21 ans, elle a déjà tout d'une grande actrice: jolie, pleine de charme, d'une présence incroyable, son jeu est impeccable et sa voix d'une incroyable douceur. Paula Beer fait une interprétation très sensible et très délicate du personnage de Anna. Autant vous dire que le duo Niney/Beer est tout à fait réussi. On notera également les deux seconds rôles que sont les beaux-parents de Anna qui forment un couple touchant et sincère.

"Frantz" est également un film avec de nombreux messages. Et voilà la force de François Ozon, trouver une fin à toutes ses idées sans s'emmêler les pinceaux et créer un tableaux d'images pleines de clichées, "Frantz" en est l'opposé même. Liens familiaux, relations homme-femme, deuil, entente entre deux pays ennemis à la guerre... voilà une petite partie des thèmes dont nous parle le film. Chacun sont traités à leur juste niveau ce qui permet un film tout à fait équilibré. Le film bénéficie d'un très bon scénario. Malgré les petites longueurs et hésitations du début, le film prend rapidement des chemins assez inattendus et tout à fait solides.

CRITIQUE: "FRANTZ"CRITIQUE: "FRANTZ"

Le choix de filmer en noir et blanc (qui est en réalité dû à des raisons économiques) et de laisser quelques instants en couleur est une prise de risque qui s'avère au final être tout à fait réussie. Le noir et blanc collant parfaitement à cette ambiance et cette esthétique de l'époque. De plus, on note également un travail du son qui essaye de retrouver le traitement des sons des films de l'époque (où par exemple l'on pouvait entendre les bruits de fond tout autant que les paroles des acteurs). Et voilà un nouvel élément qui ajoute de la crédibilité au film. Comme nous le disions, le noir et blanc laisse, à certains moments, place à la couleur. On remarquera la qualité des transitions (tout à fait fines) et la jolie symbolique des ces changements de couleur, dont on vous laissera l'interprétation.

Enfin le noir et blanc en plus d'être un pari, devient un véritable créateur d'image et offre au film une esthétique belle et poétique, nous plongeant ainsi dans cette atmosphère de vie d'après-guerre tout à fait prenante.

CRITIQUE: "FRANTZ"CRITIQUE: "FRANTZ"

Au final, "Frantz" est une comme une unité où tout les éléments sont cohérents. Tout à sa place dans le film et tout est à sa bonne place, rien ne sonne faux. Le duo d'acteur fonctionne vraiment très bien et puis Paula Beer, dont on pourrait parler encore un moment, illumine tant par son jeu que sa présence. En somme un film français avec de belles idées et tout à fait réussi, on vous le conseille!

 

Note:  (4/5)

 

Courtesy of Mars Films

Partager cet article