Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "FREE STATE OF JONES"

CRITIQUE: "FREE STATE OF JONES"

Synopsis: "En pleine guerre de Sécession, Newton Knight, courageux fermier du Mississippi, prend la tête d’un groupe de modestes paysans blancs et d'esclaves en fuite pour se battre contre les États confédérés. Formant un régiment de rebelles indomptables, Knight et ses hommes ont l'avantage stratégique de connaître le terrain, même si leurs ennemis sont bien plus nombreux et beaucoup mieux armés… Résolument engagé contre l'injustice et l'exploitation humaine, l'intrépide fermier fonde le premier État d'hommes libres où Noirs et Blancs sont à égalité. "

Sortie (France): 14 Septembre 2016

 

Critique:
Quand le réalisateur de "Hunger Games" s'attaque à l'histoire; Gary Ross nous plonge dans une révolution pour la liberté où notre Matthew McConaughey est leader pour une cause qui lui semble juste. Le charisme de cet acteur est incroyable, on est sous le charme et il endosse le rôle à merveille!  
Le film brasse un nombre de sujets impressionnant et ils ne sont malheureusement pas assez traités, on a un procès se déroulant presque un siècle après les événements décrit et c'est mal monté. Le rythme est même cassé à cause de cela. Pareil, on croirait que le film clame l'indépendance d'un État libre, mais d'autres histoires s'incorporent à cette trame de base pour un résultat pas très convaincant. La première heure est excellente, mais dès que autres enjeux rentrent dans l'histoire, on se perd dans tant d'informations.  Il commence avec la guerre de sécession pour finir avec le droit de vote pour tous; plus ce procès qui ne sert à rien. 
Il y a des similitudes avec "Django Unchained" la période dans laquelle se déroule les deux longs-métrages, mais aussi l'esclavage et même le Klux Klux Klan. "Free State Of Jones" ne parvient pas à rendre cela intéressant. Là où Tarantino s'en amusait tout en expliquant l'absurdité du clan. 
CRITIQUE: "FREE STATE OF JONES"
CRITIQUE: "FREE STATE OF JONES" CRITIQUE: "FREE STATE OF JONES"

Comparé à d'autres films historiques tel que "12 Years A Slave" ce film veut en faire trop quitte à se perdre en route. Dommage car, encore une fois Mcconaughey est à la hauteur et il sauve les meubles. Pour ce qui est de la véracité historique, on ne se prononce pas.

"Free State Of Jones" parvient à insuffler cet élan révolutionnaire où les hommes seraient libres de tout gouvernement et c'est sur ce point qu'il reste cohérent avec son discours de base. L'oppression est trop grande et être libre est le droit de tous. Dommage cependant que pour un film historique, il s'étale sur trop d'histoires. Il n'en reste pas moins regardable. 

Note:  (3/5)

 

Courtesy of Metropolitan FilmExport

Comparé à d'autres film historique tel que "12 Years A Slave" ce film veut en faire trop quitte à se perdre en route. 

Partager cet article