Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "BRICE 3"

CRITIQUE: "BRICE 3"

Synopsis: "Brice est de retour. Le monde a changé, mais pas lui. Quand son meilleur ami, Marius, l’appelle à l’aide, il part dans une grande aventure à l’autre bout du monde… Les voyages forment la « jaunesse » mais restera-t-il le roi de la casse ?"

Sortie (France): 19 Octobre 2016

 

Critique:

Laissez-nous vous annoncer d'entrée de jeu que nous n'avons pas aimé le film. Aussi, cette critique partira de ce point de vue. Cependant, nous sommes persuadés que ce film peut plaire à certaines personnes et nous vous encourageons ainsi à tout de même à aller le voir.

"Brice 3" est tellement différent du premier que ça nous a surpris et rebutés dés les premières secondes. Nous n'avons vraiment pas aimé le point de vue emprunté par le film. La limite de l'absurde est franchie rapidement, et trop souvent pour que cela reste pardonnable. Brice a été tué, nous nous sommes sentis trahis car l'état d'esprit du personnage n'est plus le même contrairement à ce qu'on nous fait croire. Dans celui-ci, il est souvent méchant alors que dans le premier il restait attachant.

CRITIQUE: "BRICE 3"CRITIQUE: "BRICE 3"CRITIQUE: "BRICE 3"

Le vrai problème du film est qu'il est décevant. L'idée est là, mais elle est surexploitée et de ce fait on se retrouve face à un film VRAIMENT débile. La salle dans laquelle nous étions était remplie et n'a jamais ri à l'unanimité. Seuls quelques pré-adolescents ont ri à des séquences présentes dans les bandes-annonces. Et oui, le film est donc touché par le syndrome de la bande-annonce, toutes les vannes qui fonctionnent sont dévoilées dans celles-ci.

Dujardin maîtrise toujours son personnage, Cornillac s'en moque un peu et Salomone veut tenter quelque chose et y arrive mieux que dans le premier, bien que son personnage soit trop compliqué à suivre. Côté technique, rien de folichon mais rien de catastrophique non plus, excepté quelques panoramiques trop rapides.

"Brice 3" ne nous a guère convaincu mais nous sommes convaincus que le délire peut plaire à certaines personnes, mais cette fois-ci c'était trop pour nous.

Note: 2/5

 

Courtesy of Gaumont Distribution

Partager cet article