Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "FREDDY - CHAPITRE 1: LES GRIFFES DE LA NUIT" TOUJOURS AUSSI EFFICACE 30 ANS PLUS TARD ?

CRITIQUE: "FREDDY - CHAPITRE 1: LES GRIFFES DE LA NUIT" TOUJOURS AUSSI EFFICACE 30 ANS PLUS TARD ?

Pour Halloween, Planète Cinéphile a décidé de vous faire une séquence de critiques spéciales films d'horreur. Pour l'occasion, on vous propose donc maintenant un retour dans les années 1980 avec le maître de l'horreur Wes Craven et son fameux personnage de Freddy Krueger.

Synopsis: "Nancy est une jeune adolescente qui fait régulièrement des cauchemars sur un homme au visage brûlé, avec un vieux pull déchiré et cinq lames tranchantes à la place des doigts. Elle constate d'ailleurs que parmi ses amis, elle n'est pas la seule à faire ces mauvais rêves. Mais bientôt, l'un d'entre eux est sauvagement assassiné pendant son sommeil. C'est ainsi que le groupe fait la connaissance de l'ignoble Freddy Krueger, qui se sert des cauchemars pour assassiner les gens qui rêvent de lui. Nancy comprend qu'elle n'a plus qu'une seule solution : si elle veut rester en vie, elle doit rester éveillée..."

Sortie (France): 6 mars 1985

CRITIQUE: "FREDDY - CHAPITRE 1: LES GRIFFES DE LA NUIT" TOUJOURS AUSSI EFFICACE 30 ANS PLUS TARD ?
CRITIQUE: "FREDDY - CHAPITRE 1: LES GRIFFES DE LA NUIT" TOUJOURS AUSSI EFFICACE 30 ANS PLUS TARD ?

Critique:

"Freddy – Chapitre 1 Les Griffes De La Nuit" est un film entre l'horreur et le thriller qui mérite totalement sa place parmi les meilleurs films d'horreur de l'histoire du cinéma. Pourquoi ? Tout d'abord parce que Wes Craven. Toute sa signature est dans le film. Créer de l'effrayant tout en introduisant du décalage, voir du gros décalage. On prendra pour exemple la scène du bain où la main de Freddy sort de l'eau, juste... entre les cuisses de Nancy. "Freddy" présente un mélange déstabilisant entre les deux mondes opposés du rêve et de la réalité. Alors bien sûr on est pas dans "Inception" mais le mélange des deux fait la force horrifique du film, dans le sens où après l'avoir vu on a plus peur de rêver de Freddy que de le voir, vous suivez?

 

CRITIQUE: "FREDDY - CHAPITRE 1: LES GRIFFES DE LA NUIT" TOUJOURS AUSSI EFFICACE 30 ANS PLUS TARD ?

"Freddy" est l'occasion de découvrir un Johnny Depp dans ses débuts (ça de voit d'ailleurs) et de découvrir le fameux Freddy Krueger, qui malgré son côté masque-en-plastique-mal-démoulé garde encore un potentiel effrayant voir dégoûtant, même aujourd'hui. Même si les couleurs piquent les yeux et les coupes de cheveux encore plus (le film date de 1984 exactement) on trouvera beaucoup de charme à ce film qui correspond tellement à un genre, qui lui-même correspond à une époque. On retiendra aussi les vêtements qui ont été interdits depuis, comme le croc-top (t-shirt où l'on voit le nombril) de Johnny Depp (oui oui, si ça c'est pas une bonne raison pour voir le film on en sait pas ce qu'il vous faut).

Les vieux effets-spéciaux (qui, ont en doute pas, devaient faire fureur à la sortie du film) font poussiéreux et en réalité peu efficace (merci les technologies d'aujourd'hui). On en viendrait à regretter de ne pas avoir pu découvrir ce film quand il est sorti (à l'époque où il était considéré comme à la pointe de ce cinéma). Montage saccadé, bruitages qui frôlent le saignement d'oreilles, hémoglobine en masse... Tout ces petits détails constituent un ensemble qui donne presque un aspect grotesque au film et au final une force comique. Quand Freddy lui-même parle à Nancy avec des paroles d'ados qu'on aurait un peu bousculé, on remet vite en question la sérieux du personnage. Pour les plus jeunes, vous vous demanderez si "Scary Movie" est une parodie du film ou si c'est l'inverse (c'est bien l'inverse vous en faites pas).

CRITIQUE: "FREDDY - CHAPITRE 1: LES GRIFFES DE LA NUIT" TOUJOURS AUSSI EFFICACE 30 ANS PLUS TARD ?

Au final il est difficile de faire une critique constructive d'un monument comme "Freddy". On vous le recommande quand même car il reste un bon film d'horreur malgré son aspect usé, et suffisamment efficace pour vous provoquer deux trois frissons (ou d'exclamation de dégoût) par-ci par-là. Sans parler d'horreur, Freddy est un très bon divertissement qui a su trouver son charme et son comique grâce au décalage d'époque et qui est indéniable un film culte dans l'histoire du cinéma.

 

Note:   3,5/5


Courtesy of Net Diffusion

Partager cet article