Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE "LA FOLLE HISTOIRE DE MAX ET LÉON": QUAND LE PALMASHOW FAIT SON CINÉMA

CRITIQUE "LA FOLLE HISTOIRE DE MAX ET LÉON": QUAND LE PALMASHOW FAIT SON CINÉMA

"La Folle Histoire De Max Et Léon" est le premier film écrit par le duo du Palmashow: David Marsais et Grégoire Ludig. C'est le premier film au cinéma de Jonathan Barré, fidèle ami du duo puisqu'il est le réalisateur de leur émission "Very Bad Blagues".

 

Synopsis: "Les aventures de Max et Léon, deux amis d'enfance fainéants et bringueurs, qui tentent par tous les moyens d'échapper à la Seconde Guerre mondiale."

 

Sortie: 2 novembre 2016

CRITIQUE "LA FOLLE HISTOIRE DE MAX ET LÉON": QUAND LE PALMASHOW FAIT SON CINÉMACRITIQUE "LA FOLLE HISTOIRE DE MAX ET LÉON": QUAND LE PALMASHOW FAIT SON CINÉMA

Critique:

"Quoi le Palmashow sort un film ? Génial ! Ça sort quand ?" voilà ce qu'on a pu entendre dans la bouche des nombreux dans des aventures des deux compères de la chaîne YouTube Palmashow. Mais alors, que vaut leur film ?

"La Folle Histoire De Max Et Léon" c'est un mélange entre la parodie, la comédie sur des messages sur l'amitié. Un sketch version longue? Non plutôt une suite de petits sketchs assez inégaux. Le film est pas trop mal écrit. Disons que on sent quelques longueurs, puisque le duo est habitué des formats (très) court, mais pour une premier passage à l'écran il faut reconnaître qu'ils s'en sortent pas trop mal. Le film est inégal sans pour autant subir de grosses lenteurs. On passera sur le gros message du film sur l'amitié. On comprend bien que c'est une histoire de potes, pas la peine d'en rajouter. 

Les blagues et les gags ne sont pas toujours drôles. On est souvent dans le cliché et ça ne fonctionne pas toujours bien, voir même à la limite du lourd. Heureusement des séquences sont bien abouties et sont de véritables petits sketchs indépendants. On adore bien sûr l'intermède musical (trop court selon notre goût), car qui dit Palmashow dit forcément musique!

CRITIQUE "LA FOLLE HISTOIRE DE MAX ET LÉON": QUAND LE PALMASHOW FAIT SON CINÉMACRITIQUE "LA FOLLE HISTOIRE DE MAX ET LÉON": QUAND LE PALMASHOW FAIT SON CINÉMA

Le véritable point fort du film c'est le grand nombre de participation d'acteurs ou d'humoristes. Depuis quelques années le Palmashow est effet devenu un des duos français les plus suivis de YouTube. De nombreuses personnalités ont participé à leurs vidéos et on les retrouve donc dans le film. Un Kad Merad en noir et blanc, un Jonathan Cohen en soldat exhibitionniste. Toutes ces apparitions sauvent en réalité le film qui serait bien trop plat sans ça. Par ailleurs, les seconds rôles plus professionnels, du moins plus habitués au caméra de cinéma, comme Dominique Pinon ou Alice Vial, rattrapent aussi l'ensemble au niveau du jeu (oui parce que c'est pas mauvais mais disons qu'on est loin de l'oscar).

 

Malgré tout le film est bien abouti sur d'autres points, où l'on sent un certain travail. La musique par exemple, composée par Charles Ludig (le frère du plus grand des deux, ouais c'est aussi une histoire de famille ce film) est bien entraînante et donne une bonne ambiance. Le contexte de la seconde guerre mondiale est pour le coup une bonne idée car cela permet de sortir les deux joyeux lurons de leur ambiance de vidéo habituelle et c'est pas déplaisant. Forcément avec un film de cette époque on a droit aux costumes et autre défilé de voiture d'époque qui font plus carton pâte que vrai, mais on sent bien que ces deux grands enfants se sont surtout amusé avec toute ces éléments donc ça passe.

 

Au final, "La Folle Histoire De Max Et Léon" c'est une histoire de potes qui ont réussis et qui passe au long-métrage. Pas au niveau de leur sketchs, le film offre malgré tout de bons moments. Divertissant mais sans plus. Si vous êtes fans vous ne devriez pas vous ennuyer mais si vous ne l'êtes pas on ne vous promet pas un moment hilarant.

Note:  2,5/5

 

Courtesy of Studio Canal

Partager cet article