Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "SNOWDEN" UN CASTING PARFAIT POUR UN BIOPIC TROUBLANT

CRITIQUE: "SNOWDEN" UN CASTING PARFAIT POUR UN BIOPIC TROUBLANT

"Snowden" retrace l'histoire vraie d'Edward Snowden, un ancien employé de la CIA et de la NSA qui a dévoilé des informations secrètes à propos des systèmes d'écoute de l'agence. Inspiré par deux livres: "The Snowden Files" de Luke Harding et "Time of the Octupus" d'Anatoli Koutcherena, le film a été réalisé (et ne pouvait être réalisé que) par Oliver Stone, réalisateur américain, auteur de films ancrés politiquement et de nombreux biopics ("Snowden" est son cinquième biopic).

 

Synopsis: "Patriote idéaliste et enthousiaste, le jeune Edward Snowden semble réaliser son rêve quand il rejoint les équipes de la CIA puis de la NSA. Il découvre alors au cœur des Services de Renseignements américains l’ampleur insoupçonnée de la cyber-surveillance. Violant la Constitution, soutenue par de grandes entreprises, la NSA collecte des montagnes de données et piste toutes les formes de télécommunications à un niveau planétaire.
Choqué par cette intrusion systématique dans nos vies privées, Snowden décide de rassembler des preuves et de tout divulguer. Devenu lanceur d’alerte, il sacrifiera sa liberté et sa vie privée.
En juin 2013, deux journalistes prennent le risque de le rencontrer dans une chambre d’hôtel à Hong Kong. Une course contre la montre s’engage pour analyser les preuves irréfutables présentées par Snowden avant leur publication.
Les révélations qui vont être faites dans cette pièce seront au cœur du plus grand scandale d’espionnage de l’histoire des États-Unis.
"

 

Sortie (France): 2 novembre 2016

CRITIQUE: "SNOWDEN" UN CASTING PARFAIT POUR UN BIOPIC TROUBLANTCRITIQUE: "SNOWDEN" UN CASTING PARFAIT POUR UN BIOPIC TROUBLANT

Critique: Il n'est jamais facile de réaliser un biopic, surtout quand la personne est encore en vie, et encore plus lorsque cette personne est actuellement accusée d'espionnage par son propre pays. Avec "Snowden", Oliver Stone relève un nouveau défi. Au vu de la complexité de l'histoire et du mystère qui plane encore sur plusieurs questions, nous vous livrons une critique la plus objective possible, en se concentrant principalement sur l’œuvre que nous propose ici Oliver Stone.

 

Premier point: le casting! Oliver Stone savait dès le début qu'il choisirait Joseph Gordon-Levitt pour incarner Snowden, et quel choix parfait. L'acteur livre ici une interprétation très juste et crédible. Totalement impliqué, on sent que Gordon-Levitt n'a pas pris ce rôle à la légère et on imagine un travail énorme en amont pour ce résultat là. En incarnant Snowden, l'acteur de "500 jours ensemble" (ou encore "Don Jon") livre ici sa véritable première performance, le faisant ainsi rejoindre le banc des acteurs à prendre au sérieux.

Mais quand on parle de casting, on ne parle uniquement du rôle principal puisque absolument tout les autres acteurs sont au même niveau. Shailene Woodley (personnage principal de la saga "Divergente") incarne la compagne de Snowden dans une prestation sensible et touchante sans tomber dans le sentimental à deux balles. Les autres employés de la CIA et de la NSA sont des rôles sur-mesure et on retiendra surtout Rhys Ifans ("Good Morning England") impeccable en supérieur puis ami de Snowden et Ben Schnetzer (pépite de joie dans "Pride") qui est assurément la touche un peu folklo (si on peut appeler ça comme ça) du film.

 

CRITIQUE: "SNOWDEN" UN CASTING PARFAIT POUR UN BIOPIC TROUBLANTCRITIQUE: "SNOWDEN" UN CASTING PARFAIT POUR UN BIOPIC TROUBLANT

Deuxième point: le scénario! Oh oui le scénario, bien sûr le scénario! "Snowden" est monté sur un présent en 2013 à Tokyo où Edward décide de tout dévoiler, et de nombreux flashbacks qui permettent de retracer la vie et l'ascension de Snowden. Un montage parfait pour la compréhension de l’histoire. Un des enjeux du film été de faire comprendre à un public le plus large possible tout le poids que pèsent les vices secrets de la CIA sur les épaules de Snowden. L'homme fait perpétuellement face à des dilemmes: amour ou travail, principe ou argent, honneur ou tricherie... Et l'un des défis les mieux réussis de Oliver Stone est de nous livrer ici un film très clair, dans le sens où rien n'est fait pour perdre le spectateur. Un peu comme Snowden a voulu informer le monde, Stone a essayé et réussit de rendre son film compréhensible (oui parce que entre les niveaux de la CIA, les noms de codes, de logiciels, les aptitudes, les inventions technologiques qui permettent de hacker n'importe quel serveur... on est perdus en deux coup de cuillères à pot).

Par ailleurs, le film ne tombe jamais dans le sentimental ou le cliché, on reste toujours dans l'honnête et même l'authentique. Oliver Stone a travaillé avec Snowden lui-même pour le film et l'idée d'incorporer directement Laura Poitras au film lors des moments de présents était une idée géniale. Ainsi on la voit construire son documentaire, qui s'avère donc être un documentaire qui existe véritablement: "Citizenfour".

En revanche, quelques questions restent en suspense. Sans tout vous dévoiler on se contentera de vous donner un indice sur celle qui nous perturbe le plus: "Sérieusement? Copié-collé et c'est tout?"

CRITIQUE: "SNOWDEN" UN CASTING PARFAIT POUR UN BIOPIC TROUBLANTCRITIQUE: "SNOWDEN" UN CASTING PARFAIT POUR UN BIOPIC TROUBLANT

Quand on vous disait que l'on essaye d'être le plus objectif possible c'est que à la sortie du film vous risquez d'être, comme nous, dans un état second, à la fois un peu apeuré par toute la réalité de cette totale surveillance (et oui on est bel et bien dans un biopic) et même temps curieux d'en savoir plus sur cette histoire. Au final, on se demande si on est pas passé à côté d'un film qui aurait totalement pu être LE film de 2016, voir plus. Tout était réuni mais on sent bien qu'il manque quelque chose pour faire de ce film une claque. En réalité, on sent plus le film comme une sorte de remerciement à Ed Snowden qui est placé presque en position de héros (enfin plutôt anti-héros pour le coup). Oui parce que faire passer ses principes avant ABSOLUMENT TOUT LE RESTE (à un tel point de devoir s'exiler à Moscou) et bien ça méritait absolument un film et Oliver Stone l'a fait et rien que pour ça: chapeau! En bref, "Snowden" est un bon film très intéressant, qui mérite d'aller le voir tant pour l'histoire que pour le casting et le scénar.

Note:     4/5

Courtesy of Pathé Distribution

Partager cet article