Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE:"PERSONAL SHOPPER" UN THRILLER SANS SAVEUR

CRITIQUE:"PERSONAL SHOPPER" UN THRILLER SANS SAVEUR

Synopsis: "Maureen, une jeune américaine à Paris, s’occupe de la garde-robe d’une célébrité. C’est un travail qu’elle n’aime pas mais elle n’a pas trouvé mieux pour payer son séjour et attendre que se manifeste l’esprit de Lewis, son frère jumeau récemment disparu. Elle se met alors à recevoir sur son portable d’étranges messages anonymes…"

Sortie Blu-ray/DvD: Le 18 Avril 2017

"Personal Shopper" a remporté le prix de la mise en scène au festival de Cannes 2016.

Olivier Assayas avait déjà collaboré avec Kristen Stewart pour son précédent film; "Sils Maria" et pour lequel elle a remporté le César de la meilleure actrice. Un film que l'on a vu et qui nous a déçus; qu'en est-il de celui qui nous intéresse aujourd'hui?
 

Critique:

Difficile de classer ce film, il essaye de se mélanger à tant de genres tout en restant très marqués visuellement. Le long-métrage commence par une ambiance angoissante qui se la joue horrifique/fantastique. Tandis que par la suite, c'est le thriller qui vient rythmer la narration et tout cela est très mal géré! Le montage coupe à des moments où l'histoire prend son envol et les ellipses noient l'intérêt de la scène précédente. Les quelques rebondissements n'ont au final pas d'impacts. Le mystère n'est présent que pour le protagoniste et non pour nous spectateur.

Kristen Stewart est seule pendant la majeure partie de l'histoire, mais elle est très convaincante et démontre qu'elle sait jouer. Les autres acteurs sont très peu présents et donc on perd le fil dans certaines séquences, car elles trainent en longueurs et tombent à plat. Le deuil est évoqué, mais encore une fois, c'est maladroit. Pour le reste, la mise en scène ne vole pas haut, on ne comprend pas ce que le jury trouve de spécial.

CRITIQUE:"PERSONAL SHOPPER" UN THRILLER SANS SAVEUR
CRITIQUE:"PERSONAL SHOPPER" UN THRILLER SANS SAVEUR
CRITIQUE:"PERSONAL SHOPPER" UN THRILLER SANS SAVEUR

Il n'y a pas que Kristen Stewart qui sauve le film, il y a aussi la lumière, elle est magnifique! Le travail de la photographie et celui du cadre sont deux éléments qui donnent un charme au long-métrage et ce même s'il se loupe sur d'autres aspects. A trop vouloir en faire sans réelle explication "Personal Shopper" ne parvient pas à convaincre.

Note:   (2,5/5)

Courtesy of Les Films Du Losange

Partager cet article