Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "TOUT NOUS SÉPARE", MAIS QUI IRA BIEN VOIR CE FILM ?

CRITIQUE: "TOUT NOUS SÉPARE", MAIS QUI IRA BIEN VOIR CE FILM ?

Synopsis: "Une maison bourgeoise au milieu de nulle part. Une cité à Sète. Une mère et sa fille. Deux amis d’enfance. Une disparition. Un chantage. La confrontation de deux mondes."

Sortie (France - 8 Novembre 2017)

 

Critique:

Qu'on se le dise, si le film fait parler de lui depuis le début c'est grâce à l'annonce de la présence de Nekfeu au casting. Regardez ce synopsis digne d'une saga de l'été de TF1. Oserez-vous dire que ça mérite d'être adapté au cinéma ? Ce ne sont donc certainement pas ces quelques lignes qui suffiront à attirer les spectateurs dans les salles. Les producteurs ont donc décidé de faire un coup de poker en castant Catherine Deneuve, Nekfeu, Diane Kruger et Nicolas Duvauchelle en se disant que ça ramènerait sûrement du monde. Et ils ont vu juste car l'avant-première au Festival International du Cinéma Méditerranéen de Montpellier était remplie de groupies du chanteur aux premiers rangs, avec plus au fond de la salle les adeptes de Catherine Deneuve. Deux public pour deux générations, les deux mondes représentés dans le film. Et c'est là qu'on retrouve les travers du cinéma français: faire du faux bon sentiment. "Tous les oppose mais ils vont devoir se serrer les coudes", digne d'une morale d'un quelconque dessin animé pour enfants...

CRITIQUE: "TOUT NOUS SÉPARE", MAIS QUI IRA BIEN VOIR CE FILM ?

La question qui intéresse tout le monde porte sur le talent d'acteur de Nekfeu. Et nous pensons que vous connaissez déjà la réponse... Allez, on va être gentil et ne pas trop le pénaliser car c'est son premier rôle et qu'il n'est pas aidé par les dialogues et le scénario. Il sera l'an prochain à l'affiche de deux films ("Ma mère est folle" et "L'échappée"). Catherine Deneuve est délicieusement drôle dans le rôle de la maman qui veut protéger sa fille. Elle n'est pas crédible, on voit bien qu'elle n'y croit pas une seule seconde. Seule Diane Kruger, toute fraîchement récompensée à Cannes, tire son épingle du jeu et tente de s'approprier les dires de son personnage pour en tirer un jeu un minimum convaincant.

Techniquement également c'est assez catastrophique. Le mixage son est atroce, la salle entière ne comprenait rien aux dialogues. Cela n'est pas dû à un mauvais réglage car d'autres spectateurs ont eu le même problème lors d'autres projections. La salle riait aux éclats tellement les raccords entre les différentes séquences étaient grossiers. Déjà qu'on porte peu d'intérêt à l'histoire, alors si on a rien du côté technique aussi ça commence à devenir sérieusement problématique. On ne va pas être de mauvaise foi et reconnaître un bon point : les cadres sont assez travaillés avec un réel point de vue sur les environnements dans lesquels les personnages évoluent. 

CRITIQUE: "TOUT NOUS SÉPARE", MAIS QUI IRA BIEN VOIR CE FILM ?

Mais qui ira bien voir ce film ? Distribué sur 181 copies (principalement en région parisienne), le long-métrage de Thierry Klifa saura-t-il attirer le public de Nekfeu dans les petites salles art et essai où il côtoiera le public de madame Deneuve ? On le sait, la réponse est non. Le film est utopique dans sa vision de rapprocher les deux mondes des deux protagonistes puisqu'il n'arrivera pas à le faire dans les salles. Le public de Deneuve ira le voir en salles, et celui de Nekfeu attendra de le télécharger. La solution aurait été de le diffuser à sa place, un lundi soir sur TF1. Nous attendons patiemment les résultats du box-office pour confirmer notre théorie...

Note :  (1,5/5)

 

Courtesy of Mars Films

Partager cet article