Planète Cinéphile

Cette semaine

LA 4DX: GADGET OU OUTIL D'IMMERSION ULTIME ?

LA 4DX: GADGET OU OUTIL D'IMMERSION ULTIME ?

Implanté au cinéma Pathé La Villette depuis un petit moment, le groupe d'exploitants Gaumont-Pathé développe l'implantation de ces salles 4DX dans toute la France: Montpellier, Toulon et Lyon disposent de cette nouvelle technologie depuis peu. Pour ceux qui ne sauraient ce qu'est la 4DX, c'est un type de salles avec des équipements particuliers qui stimuleront vos sens afin de vous faire rentrer de manière plus intense dans la diégèse. Du moins c'est ce qui est vendu sur le papier... Il faut déjà se poser la question de savoir si vous êtes prêts à dépenser 6€ en supplément par rapport au tarif normal pour votre séance de cinéma. Ne nous étant pas rendus à une heure de pointe, nous ne pourrons dire si les salles sont habituellement remplies. En tout cas, pour notre séance de "L'Expérience Interdite - Flatliners", les personnes présentent dans la salle se comptaient sur les doigts d'une main.

Il faut noter que lorsque l'on rentre dans la salle, un bourdonnement très désagréable se fait ressentir. Cela est probablement dû aux ondes qui parcourent la salle pour communiquer avec les équipements. Les lumières s'éteignent et nous nous revoyons des années en arrière... Souvenez-vous de la pub Haribo au début de l'explosion des salles en 3D, et bien vous aurez droit à un petit film du même acabit qui vous présentera l'étendue des possibilités qu'offre le dispositif 4DX. Le film n'a donc pas encore commencé que l'on peut déjà pointer le problème du doigt. Nous sommes matraqués de coups secs dans tous les sens, d'odeurs, de vents et d'eau juste avant que le film commence. Ce qui fait que nous sommes déjà épuisés avant le début du film... Cette vidéo de démonstration est beaucoup trop violente, et donc quand le film commence nous sommes encore sous le choc des à-coups que l'on vient de subir et il faut se forcer à rentrer dans le film.

LA 4DX: GADGET OU OUTIL D'IMMERSION ULTIME ?

Mais la question qui nous intéresse est de savoir si au sein du film en lui-même le dispositif s'avère t-il nécessaire? Notre réponse sera assez mitigée. L'ouverture de "L'Expérience Interdite - Flatliners" est une scène en voiture, notre siège vibre exactement comme si l'on était dans la voiture. Nous sommes donc littéralement avec les personnages, c'est une expérience d'immersion totale. Les mouvements dynamiques rotatifs lents peuvent également créer du suspens, comme lorsqu'un personnage s'approche lentement d'un endroit possiblement dangereux. Nos sièges oscillent comme pour exprimer le danger qui rôde. On retrouve donc ici une véritable intention qui renforce l'immersion dans le film. Lors des scènes de course en voiture l'on ressent toute la puissance du vent, encore une fois l'immersion est totale. Lors d'une scène où il grêle dans le film, des sortes de cotillons se sont mis à tomber devant nous, c'était vraiment quelque chose de magnifique à expérimenter. C'est également au moment du climax du film que les effets se font le plus intense. Mais au-delà de ces séquences, qu'en est-il ?

Et bien il faut avouer que lorsque les sièges s'arrêtent, cela fait grandement du bien car l'on peut plus se concentrer sur le film que sur l'attraction qu'est ce dispositif. Car oui c'est une attraction, n'imaginez pas voir le prochain Godard dans ces salles. C'est ici que se pose la limite de ce dispositif. Si parfois on ne nous sert aucun effet pendant de longues minutes, certains sont vraiment abusifs. Pourquoi faire vibrer le siège quand une porte se ferme ? Certains sont aussi assez "vilains", comme le fait de nous balancer violemment en arrière quand le film contient un jumpscare. Reste que lorsque qu'après presque deux heures les lumières se rallument, nous sommes bien heureux de sortir du manège de notre siège.

Donc, bilan mitigé pour ce dispositif. Si parfois il sert réellement l'immersion, la plupart du temps c'est un gadget inutile qui nous sort plus du film qu'autre chose. Certains effets sont même très désagréables comme les lumières stromboscopiques. Une solution serait de diminuer le coût du supplément (disons de moitié) et de n'utiliser que les effets vraiment utiles comme ceux cités plus haut...

Pour plus d'informations rendez-vous ici.

Courtesy of Cinémas Gaumont-Pathé

Partager cet article