Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "LE JEU"

CRITIQUE: "LE JEU"

Après "Pour Elle", "Les Infidèles" et "Radin!" (on aurait pu se passer des deux derniers) entre autre, Fred Cavayé réalise "Le Jeu" qui sortira dans les salles le 17 octobre prochain, remake de "Perfetti sconosciutiun film populaire italien. Sept amis (dont majoritairement des couples) dînent ensemble au moment d’une éclipse de lune (qui sert de prétexte au dîner entre amis). En discutant, ils décident de jouer à un jeu: chacun doit mettre son téléphone au centre de la table et partager chaque message ou appel avec tout le monde créant évidemment des tensions.

La forme du film fait grandement penser au film d’Alexandre de La Patellière et de Matthieu Delaporte, à savoir "Le Prénom", sorti en 2012. En effet, le film est construit sous la forme d’un huis-clos dans un appartement où les propriétaires reçoivent leurs amis pour un dîner mouvementé. Cavayé choisit d’utiliser le téléphone portable et tous les secrets qu’il contient pour jouer à un jeu qui va changer les relations du groupe d’amis. Il critique l’objet téléphonique qui s’immisce dans notre vie, offrant la possibilité de cacher si facilement des choses pouvant détruire un couple ou une amitié. Tout au long du film nous allons voir se révéler les véritables facettes de chaque personne autour de la table (l’hystérie, la jalousie, la colère...).

CRITIQUE: "LE JEU"

Nous sommes face à un joli casting où Bérénice Bejo joue sans extravagance mais efficacement, Doria Tillier qui confirme son statut d’actrice montante, Suzanne Clément en femme dépassée et à bout de nerf. Concernant les rôles masculins, Stéphane de Groodt joue peut-être le personnage le plus effacé de la bande et le plus oubliable, Vincent Elbaz reste fidèle à lui-même et les révélations sur son personnage ne nous surprennent pas (ce qui est assez dommage), Roschdy Zem est tout en retenue et Grégory Gadebois est à la fois hilarant, voir touchant.

L’humour fonctionne à merveille et les rires dans la salle suivent chacunes des blagues dites ou faites visuellement. Le film devient plus grave dans la dernière demi-heure où tout se bouscule et où les vérités sur chacun éclatent, tenant en haleine le spectateur. Pourtant le film est maîtrisé, on passe du rire aux larmes avant un final bien exécuté et une scène finale hilarante qui termine le film sur une bonne note. On regrettera néanmoins quelques secrets qui n’étaient pas utiles et qui donnent l’impression de combler un scénario en manque de rebondissements, semblant affirmer que chaque personnage est obligé d’avoir des problèmes et ne peut pas s’en sortir sans cacher des choses à leur conjoint. De plus, la fin du film pourra en gêner certains puisqu’elle n’est pas conventionnelle, pouvant laisser un sentiment d’inachevé mais qui selon moi est une fin efficace et originale. Cette histoire fait primer l’émotion, l’humour et le drame pour nous offrir une bonne comédie française captivante comme on n’en a pas vu depuis longtemps.

Note: 4/5

Remerciements à Justine de "Ptite Cinéphile" (http://ptitecinephile.wordpress.com)

Partager cet article