Planète Cinéphile

Cette semaine

"UN SAC DE BILLES", UNE ÉDITION RESTAURÉE LE 10 JUILLET

"UN SAC DE BILLES", UNE ÉDITION RESTAURÉE LE 10 JUILLET

Réalisé en 1975, "Un sac de billes" est le troisième film de Jacques Doillon après "L'An 01" (1973), une fable qu'il co-réalise  avec Alain Resnais et Jean Rouch, et "Les Doigts dans la tête" (1974). Adapté du chef-d'œuvre autobiographique de Joseph Joffo, qui raconte l'histoire de deux garçons juifs livrés à eux-mêmes dans la France Occupée, "Un sac de billes" est une œuvre majeure dans la carrière du cinéaste qu'il consacrera essentiellement au monde de l'enfance et de l'adolescence. Restauré par Pathé, le film sortira le 10 juillet 2019 dans une très belle édition combo DVD/Blu-ray enrichie de suppléments inédits.

 

En 1973, "Un sac de billes", le récit autobiographique de Joseph Joffo, est un véritable best-seller. Le livre s'est vendu à 20 millions d'exemplaires en France et à l'étranger. Deux ans plus tard, le cinéma s'empare de ce succès littéraire. Sur les conseils de François Truffaut, Claude Berri choisit Jacques Doillon pour l'adapter.

 

Traiter de la Shoah au cinéma est délicat mais Jacques Doillon, par son analyse d'une extrême finesse des sentiments humains, relève le défi haut la main. Grâce à une direction d'acteurs remarquable, il parvient à signer un film chargé d'insouciance malgré le caractère tragique du sujet.

 

"Un sac de billes" raconte l'histoire de Joseph et Maurice, deux frères âgés d'une dizaine d'années, contraints de traverser la France seuls afin de rejoindre la zone libre. Incarnés avec brio par Richard Constantini et Paul-Eric Shulman (découverts par casting sauvage), ils passent durant leur périple, des rires aux larmes, de la peur à l'espérance, des doutes aux chamailleries. Par sa caméra tout en nuance, Jacques Doillon transcrit chacun de leur sentiment face à l'indicible. Entre sourires et frustrations, on suit ainsi le parcours initiatique et complexe de ces deux jeunes garçons qui apprennent à la fois à cacher leur religion et à en être fiers.

"UN SAC DE BILLES", UNE ÉDITION RESTAURÉE LE 10 JUILLET

Jacques Doillon peint ainsi une période tourmentée de l'histoire à travers les yeux d'enfants prêts à savourer pleinement la vie. Pourtant conscients du péril de celle-ci, ils continuent de vivre, de grandir, de s'amuser et de découvrir les émois liés à leur âge. Les stratégies pour éviter les SS et leurs interrogatoires coexistent dorénavant avec leurs jeux d'enfants. Face à cette lutte acharnée pour survivre à l'horreur, Jacques Doillon nous emporte malgré tout dans la fraîcheur d'une enfance volée. Fort, émouvant et merveilleux, "Un sac de billes" est un précieux témoignage qui apporte un regard nouveau sur l'œuvre de Joffo, tout en nous rappelant notre devoir de mémoire.

 

En 2017, le réalisateur Christian Duguay réadaptera à l'écran l'œuvre de Joseph Joffo pour la deuxième fois.

 

"Un sac de billes" (1975)

De Jacques Doillon d'après l'œuvre de Joseph Joffo

Avec Richard Constantini, Paul-Eric Shulmann, Joseph Goldenberg, Reine Bartève, Hubert Drac, Gilles Laurent, Michel Robin, Dominique Ducros...

 

Synopsis: "L'Histoire colle sur le cœur de deux petits garçons juifs, de 10 à 12 ans, Joseph et Maurice Joffo, une étoile jaune. Ils fuient vers la zone libre, direction Menton, avec chacun mille francs de l'époque dans leurs poches et errent bientôt, livrés à eux-mêmes, dans un univers peuplé d'uniformes, de voies ferrées, de fusils et de murs de prison. Joseph et Maurice, à l'âge où l'on joue généralement aux billes, s'accrochent à l'existence en faisant tous les métiers, chapardant et trafiquant. Ils vivent dans un monde hostile qu'ils regardent cependant avec des yeux rieurs et drôles."

Courtesy of Ina.fr & Pathé © Photo Bernard Prim. Collection Fondation Jérôme Seydoux-Pathé © 1975 Pathé Films

Partager cet article