Planète Cinéphile

Cette semaine

#PAVAROTTI, UN DOCUMENTAIRE SIGNÉ RON HOWARD

#PAVAROTTI, UN DOCUMENTAIRE SIGNÉ RON HOWARD

Ce 27 novembre, "Pavarotti", le nouveau documentaire de Ron Howard sortira en Blu-ray.

 

Ron Howard ("A Beautiful Mind" – Oscar du Meilleur film et réalisateur 2002, "Apollo 13", "Backdraft") retrace, en son Dolby Atmos, l’incroyable vie et la carrière de Luciano Pavarotti, le "Tenor du peuple", en s’appuyant sur des archives rares et inédites ainsi que de nombreux témoignages. Artiste hors-normes, bouleversant et hors-catégorie, Luciano Pavarotti aura aussi été une personnalité à la générosité exceptionnelle, se battant autant pour faire découvrir l’Opéra au monde entier, que pour soutenir des causes chères à son cœur. Son charisme irradie ce film-hommage exceptionnel.

 

Le film est né, a été développé par UMG/Polygram. Pour donner au film l’humanité et la vie qu’il voulait qu’il ait, Howard a fait appel à la même équipe de cinéastes avec qui il avait travaillé sur "The Beatles Eight Days A Week - The Touring Years", qui a été acclamée pour son immersion exubérante dans la folie des tournées des Beatles. Il s’agissait non seulement des producteurs Sinclair et Brian Grazer, auxquels se sont joints Michael Rosenberg d’Imagine et Jeanne Elfant Festa de White Horse Pictures, mais aussi l’auteur Mark Monroe, le monteur Paul Crowder et le mixeur Chris Jenkins. Avec Howard, ils ont rassemblé une mine de sons et d’images.

 

Alors qu’il parcourait des séquences rares, des performances de haut niveau, des entrevues issues d’archives et des douzaines de nouvelles entrevues, Howard s’est concentré sur une tension essentielle dans l’être de Pavarotti. C’était là ce personnage terreux et heureux qui savourait les bonnes choses de la vie avec une humilité vivace. Mais il y avait aussi un homme aux prises avec les subtilités d’une célébrité massive, d’attentes très élevées et de relations tumultueuses, le tout souligné par le sens croissant des responsabilités de Pavarotti, qui devait trouver un moyen d’utiliser sa voix et son pouvoir pour quelque chose de plus satisfaisant et plus durable que la simple renommée.

#PAVAROTTI, UN DOCUMENTAIRE SIGNÉ RON HOWARD

Certains peuvent chanter de l'opéra. Luciano Pavarotti était un opéra.

Bono

Courtesy of CGR Events & TF1 Studio, avec L'Etoile Digitale

Partager cet article