Planète Cinéphile

Cette semaine

"LOUIS DE FUNÈS, L'EXPOSITION", LE 15 JUILLET

"LOUIS DE FUNÈS, L'EXPOSITION", LE 15 JUILLET

En attendant la rentrée, réouverture de la Cinémathèque dès le 15 juillet, avec la grande exposition consacrée à Louis de Funès, complétée d'une rétrospective estivale de 35 films. La collaboration entre Louis de Funès et Gérard Oury sera célébrée au mois de septembre, et complétée de quelques autres grands classiques de De Funès.

 

La Cinémathèque Française consacre pour la première fois une grande exposition à un acteur, un petit bonhomme né de parents espagnols devenu le plus populaire des comiques français. Né Louis, Germain, David de Funès de Galarza, le 31 juillet 1914 à Courbevoie, Louis de Funès est mort le 27 janvier 1983 à Nantes, à soixante-huit ans. Dans la seconde moitié du XXe siècle, il va imposer progressivement son rythme à des films dont il finit par prendre possession, pour devenir l’auteur-compositeur de personnages à sa démesure.

 

Passionné de jazz, admirateur d’Erroll Garner et du virtuose Oscar Peterson, Louis de Funès gagne péniblement sa vie pendant la guerre comme pianiste de bar. Devenu acteur, le jazzman propose des variations sur le même thème et améliore sa partition de film en film. Son point d’orgue est un point d’exclamation. Combien de fois explose-t-il dit : « Foutez-moi l’camp ! », « Paf ! », « C’est pas possible ?! », « Ma biche ! », « C’est fini, oui ?! »…

 

Près de quarante ans après sa mort, il n’a jamais été aussi présent. Concertiste déconcertant, ses symphonies siphonnées n’ont jamais cessé de nous accompagner ; elles appartiennent à notre patrimoine. Boudés par la critique, ses succès continuent pourtant à faire rire les enfants de tous âges. Louis de Funès est un Trésor national.

 

Plus d'infos: www.cinematheque.fr

 

Courtesy of La Cinémathèque Française / Alain Kruger

Partager cet article