Planète Cinéphile

Cette semaine

RESTAURATIONS JOHN HUSTON, LE 7 OCTOBRE AU CINÉMA!

RESTAURATIONS JOHN HUSTON, LE 7 OCTOBRE AU CINÉMA!

Le 7 octobre, Carlotta Films proposera dans les salles obscures, deux formidables restaurations du cinéaste John Huston, "Le Malin" / "Wise Blood" (1979) et "Au-dessous du volcan" / "Under the Volcano" (1984).

 

Loin des studios hollywoodiens, John Huston adapte à 73 ans le roman de Flannery O’Connor, "La Sagesse dans le sang". Film fou, d’une modernité ravageuse, "Le Malin" est aussi le portrait d’une Amérique profonde puisant son discours aux racines d’une culture fondée essentiellement sur la religion. Le cinéaste filme avec un réalisme parfois cru des personnages délaissés par la société, gravitant autour de la figure du prédicateur enragé Hazel Motes. Incarné par le saisissant Brad Dourif ("Vol au-dessus d’un nid de coucou"), ce dernier rappelle certains héros cabossés qui parsèment l’œuvre de John Huston, "Les Désaxés" ou "Fat City" en tête. Si "Le Malinévoque parfois le théâtre de l’absurde, c’est pour mieux souligner la perte de sens de la nation américaine dans la décennie 1970 et sa quête aveugle d’un idéal retrouvé.

 

Avec ce film puissant et féroce, John Huston exhume les maux et les travers de la société moderne en développant un discours fascinant sur l’homme, ses démons et la religion.

C’est le drame d’un jeune homme qui fait une tentative de rébellion. [...] C’est un film qui traite d’un aspect de la vie américaine que j’ignorais.

John Huston

RESTAURATIONS JOHN HUSTON, LE 7 OCTOBRE AU CINÉMA!

Transposition du roman culte et longtemps jugé inadaptable de Malcolm Lowry, "Au-dessous du volcan" est une plongée irréversible et poisseuse dans le désespoir d’un homme détruit par l’alcool. Il fallait tout le talent d’un Albert Finney ("Voyage à deux") pour interpréter avec pudeur ce personnage brisé par la vie, et la grâce d’une Jacqueline Bisset ("La Nuit américaine"), superbe en épouse démunie. Situé dans de magnifiques décors naturels, John Huston fait toutefois planer une menace sur ce Mexique festif et coloré, gagné par la montée du fascisme ambiant et les meurtres crapuleux. Terre d’adoption du cinéaste à l’époque du tournage, le pays est à l’image de Geoffrey Firmin: aussi fascinant que repoussant.

 

Brut et captivant, "Au-dessous du volcan" fait partie, aux côtés de "La Nuit de l’iguane" et des "Désaxés", des plus grands drames de John Huston, à la fois cynique et tragique, emporté et envoûtant. Cette œuvre poignante décrit aussi le chant du cygne du héros mythique.

Au-dessous du volcan est sans aucun doute l’adaptation la plus ardue que j’aie eu à faire. [...] Malcolm Lowry a mis toute son expérience dans ce livre.

John Huston

RESTAURATIONS JOHN HUSTON, LE 7 OCTOBRE AU CINÉMA!

Courtesy of Carlotta Films

Partager cet article