Planète Cinéphile

Cette semaine

WARNER BROS / TIME WARNER COMPANY

Warner_Bros.png



Zone de turbulences pour le groupe Time Warner. Dans un contexte de marasme économique et passablement déprimé, le groupe Time Warner, l'un des géants des médias américains, vient d'annoncer la fusion de ses deux studios de cinéma, Warner Bros. et New Line Cinema, à qui l'on doit notamment la trilogie du Le Seigneur des anneaux. Selon le communiqué du groupe, New Line devrait toutefois conserver une certaine autonomie de gestion, et fonctionnera comme une unité de Warner Bros.

Restructurer l'activité cinéma

Lors de la présentation des résultats annuels au début du mois, le nouveau président du groupe, Jeffrey Bewkes, avait clairement laissé entendre qu'une restructuration de l'activité cinéma serait prochainement à l'ordre du jour, qui s'explique par une baisse des résultats du groupe. Une décision que le PDG justifie aussi en partie par "la tendance à une réduction du nombre de sorties de films". "New Line et Warner Bros. auront désormais un programme de sorties plus complémentaires" explique-t-il, tout en réfléchissant aussi à une possible sortie de l'accès à l'internet, ainsi qu'à une évolution de la participation du groupe dans sa filiale câble, Time Warner Cable.

Les pères fondateurs sur la touche

Suite à l'annonce de cette fusion, Michale Lynne et Robert Shaye, les pères fondateurs du studio New Line Cinema, prototype du studio indépendant et créé en 1967, ont annoncé leur départ du groupe. Mais ils restent encore "en discussion sur de possibles relations de travail avec la compagnie pour l'avenir" précise Time Warner.

Courtesy of Olivier Pallaruelo avec AFP

Partager cet article