Planète Cinéphile

Cette semaine

CANNES QUOTIDIE * MARDI 20




Cinq ans après "Mystic River", Clint Eastwood revient mardi sur la Croisette avec "Changeling" et Angelina Jolie en vedette, tandis que la légende du football Diego Maradona rechausse les crampons dans un documentaire signé Emir Kusturica, projeté hors compétition.

- En compétition:

"Changeling" (L'Echange) de l'Américain Clint Eastwood avec Angelina Jolie, John Malkovich (2h21, Etats-Unis): Los Angeles, 1928. Un samedi matin, dans une banlieue ouvrière, Christine dit au revoir à son fils Walter et part au travail. Quand elle rentre à la maison, Walter a disparu. Une recherche effrénée s'ensuit et, quelques mois plus tard, un garçon de neuf ans affirmant être Walter lui est restitué. Christine ramène le garçon à la maison. Mais au fond de son coeur, elle sait qu'il n'est pas son fils.

"Delta" du Hongrois Kornel Mundruczo avec Felix Lajko, Orsi Toth, Sandor Gaspar, Lili Monori (1h32, Hongrie/Allemagne): un jeune homme taciturne regagne la nature isolée et sauvage du Delta, un labyrinthe de voies navigables, d'îlots et de végétation luxuriante qui coupe la population locale du reste du monde. Le jeune homme, qui avait quitté le Delta dans son enfance, y rencontre une soeur dont il ignorait l'existence. Frêle et timide, elle est pourtant résolue lorsqu'il s'agit de le rejoindre dans la hutte délabrée qu'il habite.

- Hors compétition:

"Maradona by Kusturica", documentaire du Serbe Emir Kusturica (1h30, Espagne/France): de Buenos Aires à Naples, en passant par Cuba, Kusturica retrace la vie d'un des dieux du football, de ses humbles débuts à sa notoriété mondiale, de la plus spectaculaire ascension au déclin le plus profond.

 
- Un Certain Regard:

"Los Bastardos" du Mexicain Amat Escalante avec Jesus Moises Rodriguez, Ruben Sosa, Kenny Johnston (1h30, Mexique): dans une grande ville américaine, deux sans papiers mexicains sont embauchés pour un travail rémunérateur: assassiner une femme.

 
"Johnny Mad Dog", du Français Jean-Stéphane Sauvaire avec Christopher Mine, Daiy Victoria Vandy (1H37, France/Belgique/Liberia): Afrique, en ce moment même. Johnny, quinze ans, enfant-soldat armé jusqu'aux dents, est habité par le chien méchant qu'il veut devenir. Avec son petit commando, No Good Advice, Small Devil et Young Major, il vole, pille et abat tout ce qui croise sa route. Des adolescents abreuvés d'imageries hollywoodiennes et d'information travestie qui jouent à la guerre.

- Quinzaine des Réalisateurs:

"El cant dels ocells" ("Le chant des oiseaux") de l'Espagnol Albert Serra avec Lluis Carbó, Luis Serrat Batlle, Lluis Serrat Masanellas (1h39, Espagne)

Les trois Rois Mages voyagent en quête du Messie, qui vient de naître.

Albert Serra avait présenté en 2006 dans cette même section parallèle "Honor de Cavalleria", libre adaptation de Don Quichotte. Le film a remporté de nombreux prix dans les festivals internationaux.

"Les bureaux de Dieu" de la Française Claire Simon avec Anne Alvaro, Nathalie Baye, Rachida Brakni, Michel Boujenah, Isabelle Carré, Béatrice Dalle, Nicole Garcia (2h02, France/Belgique)

Djamila aimerait prendre la pilule parce que maintenant avec son copain c'est devenu sérieux. La mère de Zoé lui donne des préservatifs mais elle la traite de pute, Nedjma cache ses pilules au-dehors, car sa mère fouille dans son sac, Hélène se trouve trop féconde, Clémence a peur, Adeline aurait aimé le garder.... Dans les bureaux de Dieu on rit, on pleure, on est débordées.

"Elève Libre" du Belge Joachim Lafosse avec Jonathan Zaccaï, Yannick Renier, Claire Bodson, Pauline Etienne (1h45, Belgique/France)

Jonas, seize ans, vit un nouvel échec scolaire et pense pouvoir tout miser sur le tennis mais il échoue aux portes de la sélection nationale. Il rencontre Pierre, un trentenaire qui, touché par sa situation, va le prendre en charge. Fort de ce lien privilégié, Jonas abandonne l'école publique. Mais faute de limites fixées à cette relation, l'éducation va dépasser le cadre purement scolaire.

- Semaine de la Critique:

"Snijeg" ("Snow") de la Bosniaque Aida Begic avec Zana Marjanovic, Jasna Ornela Bery, Sadzida Setic, Vesna Masic (1h39, Bosnie-Herzégovine/Allemagne/France)

La neige ne tombe pas pour couvrir la colline, mais pour que chaque animal laisse une trace de son passage. Six femmes, un grand-père, quatre petites filles et un garçon vivent à Slavno, village isolé et dévasté par la guerre. Leurs familles et amis ont été tués et leurs corps n'ont jamais été retrouvés. Les premières neiges vont les couper du monde et risquent de mettre la vie des villageois en danger.

Invitation spéciale pour "Mi vida dentro", meilleur documentaire mexicain de Lucia Gaja (2007, 2h02, Mexique)

Rosa est une Mexicaine qui a immigré illégalement à Austin (Texas) en 1999, alors qu'elle était âgée de 17 ans. Soupçonnée de meurtre, elle sera emprisonnée en janvier 2003 et jugée en août 2005.

- Séances spéciales:

"Roman Polanski: wanted and desired", documentaire de l'Américaine Marina Zenovich (1h39, Etats-Unis)

Il y a 30 ans, Roman Polanski quittait les Etats-Unis pour l'Europe, après avoir eu des relations sexuelles avec une mineure de 13 ans. Le film revient sur cette affaire aux circonstances douteuses et en profite pour dresser le portrait du cinéaste.

"Of time and the city", documentaire du Britannique Terence Davies (1h12, Royaume-Uni)

Une chanson d'amour et un éloge de Liverpool, ville natale du réalisateur, ainsi qu'une réflexion sur le temps qui passe et son empreinte sur le paysage.

- Cannes Classics

"Orphée" du Français Jean Cocteau (1949, 1h33, France)

"Touki Bouki" (Le voyage de la hyène) du Sénégalais Djibril Diop Mambéty (1973, 1h28, Sénégal)

"Guide" de l'Indien Vijay Anand (1965, 2h59, Inde)

- Cinéma de la plage

"What's up doc?" (On s'fait la valise, docteur?) de l'Américain Peter Bogdanovich (1972, 1h34, Etats-Unis)




Courtesy of AFP

Partager cet article