Planète Cinéphile

Cette semaine

CONSEIL POUR LA CREATION ARTISTIQUE FRANCAISE



Le producteur de cinéma Marin Karmitz, chargé par le président Nicolas Sarkozy d'animer un nouveau Conseil pour la création artistique, a indiqué jeudi que cette instance serait un "laboratoire d'idées" et non "un ministère de la Culture bis".

"C'est un laboratoire d'idées qui se trouve en marge du système tel qu'il est actuellement", a déclaré M. Karmitz dans un entretien à l'AFP, au Figaro et à Libération, deux jours après l'annonce à Nîmes de la création de ce conseil lors des voeux du chef de l'Etat au monde de la culture.

Le fondateur de MK2, qui s'exprimait en présence de la ministre de la Culture Christine Albanel, a précisé qu'il ne souhaitait "absolument pas qu'il y ait un ministère de la Culture bis, c'est hors de question".

Il a en revanche dessiné les contours d'un "laboratoire de recherche, de réflexion, qui ait du temps, qui n'ait pas de rapport à remettre" et qui soit "en position d'imaginer et de proposer".

Ce conseil présidé par Nicolas Sarkozy et Christine Albanel couvrira tous les domaines de la culture (spectacle vivant, cinéma, édition, arts plastiques, architecture...), à l'exception du patrimoine.

Il réunira "pas plus d'une quinzaine" de personnalités selon M. Karmitz, et sera animé par une petite cellule permanente.

"Je crois qu'il n'y a vraiment aucune espèce de contradiction entre ce qu'on essaie de faire (au ministère, NDLR) pour soutenir la création et ce que peut faire ce conseil", a souligné pour sa part Mme Albanel.

"On est tous à la recherche d'un nouveau langage pour quelque chose qui serait une culture très vivante en France", a-t-elle ajouté.


Courtesy of AFP

 

Partager cet article