Planète Cinéphile

Cette semaine

SUNDANCE 09 * LOUISE-MICHEL



Le long métrage français "Louise-Michel" a été primé samedi au festival du film indépendant de Sundance (Ouest des Etats-Unis), obtenant une mention spéciale du jury pour son "originalité", ont annoncé les organisateurs.

Signé Benoît Delépine et Gustave Kervern, "Louise-Michel" est une comédie déjantée et sur des ouvrières d'une usine textile française, licenciées pour cause de délocalisation sauvage en Chine, qui décident d'utiliser leurs indemnités pour embaucher un tueur à gages afin d'abattre leur patron.

Le grand prix du festival dans la catégorie de fiction américaine a été remis à "Push", l'histoire d'une adolescente noire dans le quartier de Harlem à New York dans les années 1980, tandis que dans la catégorie du documentaire américain, c'est "We live in public", sur la révolution internet vue à travers les yeux du pionnier du "cyber-espace" Josh Harris, qui a triomphé.

Côté films étrangers, le jury a récompensé dans la catégorie fiction "La Nana", une oeuvre chilienne sur les tensions nées de l'arrivée d'une nouvelle bonne à tout faire dans un foyer, et dans la catégorie du documentaire, le film britannique "Rough Aunties", portrait des "anges-gardiennes" d'enfants abandonnés dans les rues de Durban (Afrique du sud).

Il s'agissait de la 25e édition du festival de Sundance, fondé par Robert Redford et considéré comme la "Mecque" du cinéma indépendant. Il était organisé à Park City (Utah) et présentait 120 films, dont 64 en compétition.

Au fil des années, le festival est devenu un endroit prisé des producteurs et grands studios hollywoodiens qui viennent y faire leur marché. Des films comme "Little Miss Sunshine" ont ainsi bénéficié du tremplin de Sundance.



Courtesy of AFP

Partager cet article