Planète Cinéphile

Cette semaine

31EME FESTIVAL DU COURT METRAGE DE CLERMONT-FERRAND



La 31e édition du festival du court métrage démarre vendredi à Clermont-Ferrand et s'achèvera le 7 février, avec plus de 400 films qui devraient confirmer sa réputation de découvreur de talents.

Parmi les films en compétition, outre une sélection nationale riche de 59 courts-métrages, le festival comporte une sélection internationale de 74 films (107 pays représentés) et pour la huitième année, une sélection Labo qui réunit 43 oeuvres au ton plus décalé.

Parmi les courts-métrages français, 32% sont des premiers films: "la France est un vivier de réalisateurs en particulier en ce qui concerne les films d'animation", explique Jacques Curtil, membre de l'association organisatrice : "Sauve qui peut le court-métrage".

L'association reçoit chaque année près de 90% de la production française.

"Aujourd'hui, on peut faire des films beaucoup plus facilement", selon M. Curtil. Le jury de présélection a reçu au total 6.120 films, avec une grande variété de sujets même si "le court-métrage est souvent en prise avec le sentiment du moment".

Une rétrospective est dédiée cette année aux courts-métrages néerlandais et une autre aux comédies musicales.

Trois jurys réunissant douze personnalités du monde du cinéma sont chargés de départager les films avant la remise des prix le 7 février.

En 2008, l'Oscar du court-métrage avait été attribué au "Mozart des pick-pockets", primé trois fois lors de la 29e édition du festival.


Courtesy of AFP

Partager cet article