Planète Cinéphile

Cette semaine

CANNES QUOTIDIE - MARDI 19 ET MERCREDI 20 MAI 2009




Les jours s'énchaînent mais ne se ressemblent pas ici à Cannes. Mais rassurez-vous, nous n'étions pas bien loin (il faut bien s'amuser un peu). "Cannes Quotidie" le bulletin journalier et officieux du Festival de Cannes, absent hier, est aujourd'hui de retour et a décidé de faire "d'une pierre deux coups" en revenant sur les films en compétition de Mardi ainsi que de ce Mercredi.
Nous allons commencer avec le dernier film de Pedro Almodovar : "Les Etreintes Brisées". L'histoire d'un grand écrivain et scénariste aveugle résigné à vivre la Vie pleinement à travers ces quatres autres sens ... Du début à la fin du film, la muse du cinéaste espagnol, Penelope Cruz y est absolument éblouissante et émouvante. A mi-chemin entre "Volver " et "Parle avec Elle", un très beau film sur l'amour des femmes et du septième art. "Vincere" de Marco Bellochio est dans un autre genre, tout aussi réussi. Pour son 33ème film, le cinéaste italien a décidé de nous raconter une Histoire, celle de la vie D'ida Dalser et Albino, l'amante et l'enfant illégitime de Benito Mussolini. Une mise en scène triviale et riche de sens pour une histoire au propos sombre et palpitant. En bref, le film historique de cette édition 2009.
Le film évènement de l'année (avec "Avatar") "Inglorious Basterds", est entré en compétition aujourd'hui. L'histoire de Soshanna Dreyfus qui assiste à l'execution de sa famille par le colonel nazi Hans Landa et qui réussit à fuir à Paris, travaillant en tant que gérante d'un cinéma. Elle ne tardera pas alors à croiser "Les Basterds" sur son chemin ... Alors, on ne cachera pas que l'on s'attendait à quelque chose de plus épicé de ce remake, à la sauce Tarantino. On avancera les trops longues séquences dialoguées, en clair ça blablate trop ("Réservoir Dogs", "Boulevard de la mort") - Beaucoup moins axé sur la forme que sur le fond, ce qui est un peu regrettable pour un film de guerre. On aurait également appréçier passer davantage de temps avec la bande de "bâtards", question fun. Mais ne faisons pas les fines bouches non plus, on retiendra de superbes séquences d'action, des dialogues savamment interprétés (Christoph Waltz & Mélanie Laurent) et surtout, la musique d'Ennio Morricone. Rien que pour ça, on ne regrette rien ! 
On finira avec le film qui se révèle être la vraie bonne surprise du festival : "Les Herbes Folles". Il s'agit de l'histoire de Marguerite Muir qui se fait voler son sac. Georges Palet retrouve son portefeuille et décide donc de le ramener au commissariat, mais intrigué par la photo d'identité, il cherche à en savoir plus. Surréaliste, léger, fantasque, musical, le film recèle de merveilleuses sensations visuelles (Poésie de l'image). Comme toujours chez Alain Resnais, un casting formidable, interprété par de brillants acteurs (André Dussolier, Sabine Azéma, Mathieu Amalric). Bref, une admirable oeuvre ternaire.

Pour conclure, le programme de demain avec en compétition officielle : "A l'Origine" de Xavier Giannoli et "Le Ruban Blanc" de Michael Haneke. Madame la présidente, on a bien dit pas de favoritisme !


* * * LES 3 ETOILES DU JOUR :

* Et comme chaque année, a eu lieu la fameuse "Leçon de Cinéma" qui s'est tenue aujourd'hui dans l'après-midi. Cette année, Jean-Pierre & Luc Dardenne ("Rosetta", "L'enfant") étaient à l'honneur pour diriger la prestigieuse masterclass. Devant plusieurs centaines de curieux, journalistes et étudiants, les réalisateurs belges nous ont notamment appris que la direction d'acteurs primait avant toute autre chose sur un plateau de tournage. Qu'il fallait également savoir rester ouvert à la discussion et à l'écoute des idées, aussi bien de la part des acteurs que de l'équipe technique. Tous deux ont avoués être très complémentaires durant la fabrication de leur film et que s'ils sont cinéastes, c'est bien parce qu'ils sont deux !

* Décidément l'adaptation BD "cartonne" (c'est le mot) au Marché du film cette année et les projets s'emballent ! Cette fois, c'est au tour de Jessica Alba de se lancer dans l'aventure. Celle-ci vient d'acquérir les droits d'une bande-dessinée française, "Insiders" du duo Bartoll/ Garetta. Rien n'est encore fait, mais la belle actrice californienne devrait y jouer le premier rôle et serait certainement réalisé par Robert Rodriguez; Pourtant overbooké avec les projets : "Sin City 2 et 3", "Predators" & "The Jetsons" ?! On suivra ça de près ...

Le studio américain Dreamworks vient d'acquérir les droits pour porter à l'écran la Vie du politicien et pasteur Martin Luther King. Réputé pour ses combats pacifiques en faveur des populations afro-américaines aux Etats-Unis dans les sixties, ce nouveau projet cinématographique sera notamment produit par Steven Spielberg.


Courtesy of AFP, Getty Images & Variety

Partager cet article