Planète Cinéphile

Cette semaine

5 QUESTIONS A ... SANDRA MEZIERE

Sandra-Meziere.jpg

 
 Qui dit Rentrée sur "Planète Cinéphile", dit également nouveaux rendez-vous ! Durant cette saison 2012-2013, nous vous proposerons de nombreuses nouvelles rubriques, dont "5 Questions à ..." - une série d'interviews mensuelles, dédiées aux cinéphiles d'aujourd'hui. Et histoire de bien commencer, notre première rencontre se passe en bordure de plage, sur les planches du Festival du Cinéma Américain de Deauville ...
 
 
Bonjour Sandra, pourriez-vous brièvement vous présenter ?
 
"Bonjour à vous, je m'appelle Sandra Mézière. Je possède 6 blogs sur lesquels je partage ma passion viscérale pour le cinéma (notamment Inthemoodlemag.com, Inthemoodforcinema.com , Inthemoodforcannes.com , Inthemoodfordeauville.com). J'ai créé le premier, inthemoodforcinema.com , il y a 9 ans pour partager mes singulières expériences de jurée dans des festivals de cinéma (14 fois au total, dont 10 suite à des concours d'écriture) et mes coups de coeur pour des films qui ne bénéficiaient pas toujours de l'écho médiatique qu'ils auraient mérités. Je parcours les festivals depuis ... 19 ans (Cannes depuis 12 ans) et après des études sérieuses, ma passion ayant été la plus forte, j'ai repris un cursus en cinéma pour devenir scénariste. Cela ne m'empêche pas aujourd'hui de poursuivre mes blogs et mes pérégrinations festivalières avec toujours autant d'enthousiasme et je viens d'ailleurs de créer un nouveau blog consacrée à cette passion festivalière http://inthemoodforfilmfestivals.com."


Il semble que ce ne soit pas la première fois que vous venez au Festival du Cinéma Américain de Deauville ?
 
"En effet, c'est mon 19ème Festival du Cinéma Américain de Deauville cette année. Je l'ai découvert très jeune. J'ai eu un véritable coup de foudre pour ce festival (qui a sans aucun doute exacerbé ma passion pour le cinéma, déjà vivace) et y suis retournée depuis, quoiqu'il arrive. Je l'ai vécu sous de nombreux angles : public d'abord, VIP en tant qu'un membre de jury de cinéphiles en 2000, invitée et presse (uniquement grâce à mes blogs) depuis 7 ou 8 ans."
 
 
media11.jpg
 
 
Une anecdote ou une rencontre à nous faire partager ?
 
"J'en ai tellement que c'est la raison pour laquelle j'y ai consacré un blog entier Inthemoodfordeauville.com (dans mon édito sur ce festival 2012, j'évoque d'ailleurs mes meilleurs souvenirs : http://inthemoodforfilmfestivals.com/programme-complet-et-detaille-du-38eme-festival-du-cinema-americain-de-deauville/ ). Cela peut être aussi bien le souvenir de découvertes cinématographiques comme "Gerry" de Gus Van Sant que de projections marquantes ponctuées d'applaudissements (comme celle de "Tigre & Dragon" de Ang Lee), ou encore le 25ème anniversaire du festival pour lequel un grand nombre de ceux à l'origine de ma passion pour le cinéma étaient présents - 25 stars du cinéma américains avaient été réunies pour l'occasion : Kirk Douglas, Cyd Charisse, Lauren Bacall, etc., ou encore des conférences de presse (Steven Spielberg, George Clooney, Gena Rowlands et tant d'autres) et parfois des situations surréalistes qui mériteraient un autre blog !"
 
 
Quelle est votre coup de coeur de cette 38ème édition ?
 
"Mon coup de coeur serait pour l'instant "Elle s'appelle Ruby" - http://www.inthemoodfordeauville.com/archive/2012/09/03/critique-de-elle-s-appelle-ruby-de-jonathan-dayton-et-valeri.html -  (qui ne figure pas dans la compétition). Les films de la compétition sont d'un bon niveau et possèdent tous de nombreuses qualités mais je n'ai pas encore eu LE coup de coeur, j'en attends beaucoup des "Bêtes du Sud sauvage" que je verrai tout à l'heure."
 
 
... Petit bilan ?
 
"Le festival a connu une petite baisse de régime il y a 5 ans (date qui coïncide avec le départ de Canal +) et a aujourd'hui retrouvé son rythme en mettant l'accent sur le cinéma indépendant et en instituant des nouveautés (comme le prix du Nouvel Hollywood remis cette année à Paul Dano). Ce n'est peut-être pas le festival le plus médiatique mais pour moi le plus sympathique et incontournable qui permet chaque année une instructive plongée dans une autre Amérique et de passer du dernier blockbuster à un cinéma indépendant plus confidentiel. En tout cas, pour moi l'édition 2012 est une réussite, un savant mélange entre films indépendants et films plus "grand public", des têtes d'affiche (Harvey Keitel, Liam Neeson, etc.) ... et pour couronner le tout, le soleil est au rendez-vous alors ... que demander de plus ?!"
 
 
Deauville-2012.jpg
 
Propos recueillis par Nicolas Cabellic

Partager cet article