Planète Cinéphile

Cette semaine

CANNES QUOTIDIE - MARDI 22

Voici le programme de mardi au 60e Festival de Cannes:

-- SELECTION OFFICIELLE, EN COMPETITION:

- "Le scaphandre et le papillon" (France), de Julian Schnabel (USA), avec Mathieu Amalric, Emmanuelle Seigner, Marie-Josée Croze, Anne Consigny. L'histoire vraie de Jean-Dominique Bauby, ancien rédacteur en chef du magazine "Elle" qui se retrouva complètement paralysé à la suite d'un accident cérébral et, ne pouvant communiquer qu'en clignant la paupière de son oeil gauche, écrivit un livre sur son drame. Adaptation fidèle du livre réalisée par un cinéaste américain ("Basquiat", "Avant la nuit") mais concourant pour la France. A noter, dans un petit rôle, la présence de Jean-Pierre Cassel, récemment disparu.

- "Boulevard de la mort", de Quentin Tarantino (USA), avec Kurt Russel, Rosario Dawson, Sydney Tamilia Poitier, Vanessa Ferlito. Trois jolies filles d'Austin (Texas) font tourner les têtes dans les bars de nuit et les dancings, mais sont suivies discrètement par un cascadeur balafré et inquiétant, tapi dans sa puissante voiture. Le réalisateur de "Reservoir Dogs", "Pulp Fiction" (Palme d'or 1994) et "Kill Bill" signe là un thriller qui fait partie d'un diptyque baptisé "Films Grindhouse", dont le deuxième volet sera "Planète Terreur" de Robert Rodriguez.

- "Lumière silencieuse", de Carlos Reygadas (Mexique), avec Cornelio Wall Fehr, Maria Pancratz, Miriam Toews. Dans la communauté protestante mennonite du nord du Mexique, un père de famille, en contradiction avec les règles strictes imposées par la religion, tombe amoureux d'une autre femme que la sienne. Le troisième film d'un réalisateur révélé à Cannes en 2005 par "Bataille dans le ciel".

-- SELECTION OFFICIELLE, HORS-COMPETITION:

- "La guerre", de Lynn Novick et Ken Burns (USA), documentaire. A travers témoignages, images d'archives et extraits de films, le destin de plusieurs soldats américains durant la Seconde guerre mondiale. Tourné pour former sept épisodes pour la chaîne publique américaine PBS, ce documentaire de 14h50 est présenté à Cannes en quatre partie d'environ trois heures et demie chacune: la première ce mardi et les trois autres mercredi.

-- UN CERTAIN REGARD: "Rue Santa Fe", de Carmen Castillo (Chili); "Mister Lonely", d'Harmony Korine (USA).

-- QUINZAINE DES REALISATEURS: "Oeuf" (Yumurta), de Semih Kaplanoglu (Turquie); "La France", de Serge Bozon (France); "PVC-1", de Spiros Stathoulopoulos (Colombie).

-- SEMAINE DE LA CRITIQUE: "Les Méduses", d'Etgar Keret (Israël) et Shira Geffen (Israël).

 

Courtesy of AFP

Partager cet article